Dans un précédent article, Futura vous avait expliqué que grâce à la montée en puissance pour faire de la science citoyenne participative du réseau mondial d'eVscope, il était possible d’aider la Nasa à mieux préparer la mission de la sonde Lucy. En effet, de 2027 à 2033, elle va visiter six astéroïdes troyensastéroïdes troyens de JupiterJupiter dont la forme et les caractéristiques des orbitesorbites ne sont pas encore très bien connues. Or, on pense que ces petits corps célestes sont des mémoires de la naissance et de l'évolution du Système solaireSystème solaire et il est possible de déjà mieux déterminer leurs formes et éléments orbitaux en faisant sur Terre des mesures d'occultationsoccultations.

L'une devrait être observable depuis la France en octobre 2022, mais comme on peut s'en convaincre en consultant le site de la société Unistellar qui commercialise l'eVscope et qui est déjà impliquée dans l'observation du troyen de Jupiter (3548) Eurybates, cible de LucyLucy, il y a en fait une autre opportunité d'aider la NasaNasa en faisant une mesure d'occultation depuis la France et ce sera le 26 août 2022 avec une autre cible de Lucy : (15094) Polymèle.

C'est un astéroïde troyen jovienjovien, camp grec, c'est-à-dire situé au point de Lagrange L4 du système Soleil-Jupiter. Il est nommé en référence à Polymèle, fille de Pélée, mère de Patrocle et épouse de Ménœtios, acteurs du conflit légendaire de la guerre de Troie.

Récemment, déjà avec des contributions de science citoyenne avec des eVscopes, il a été possible de découvrir que (15094) Polymèle était en fait un astéroïde binairebinaire avec un compagnon d'environ 4,8 km de diamètre.

Si vous voulez en savoir plus, relisez bien sûr l'article de Futura sur la façon d'aider la Nasa pour la mission Lucy, mais aussi l’article qu’Unistellar a consacré à la nouvelle possibilité d’observer une occultation de (15094) Polymèle depuis la France ce 26 août.