Sciences

Dossier : rêve prémonitoire, cauchemar... le rêve dans tous ses états

ActualitéClassé sous :Vie du site , biologie , rêver

Découvrez le dossier Rêver : le monde fascinant des rêvesLe rêve intrigue, il inquiète, il fascine... Pourtant, il s'explique de façon rationnelle. Quand survient-il ? Que se passe-t-il dans le cerveau quand on rêve ? Peut-on contrôler le contenu de nos songes ? 

Rêve prémonitoire, interprétation et fonction des rêves : des explications scientifiques aux questions que l'on se pose. © DR

 

Rêver est une activité nocturne qui peut durer de 10 minutes à plus d'une heure. Cette production du cerveau durant notre sommeil nous intrigue, tant elle garde de mystères. On parle beaucoup de l'interprétation des rêves, de leur fonction et de leurs formes particulières comme le cauchemar, le rêve prémonitoire ou encore le rêve lucide. Mais que sait-on exactement sur le rêve, de façon scientifique ?

 

Tout comme la pensée consciente, le rêve siège au cœur du cerveau, ce chef d'orchestre du corps humain. Description de la composition de cet organe complexe et ultraorganisé.

 

Le sommeil est tout sauf linéaire. Au contraire, il obéit à un mécanisme bien précis et évolue par cycles de 90 minutes en moyenne. Chaque cycle de sommeil se découpe en trois grandes phases aujourd'hui clairement identifiées : l'éveil calme, le sommeil profond et le sommeil paradoxal.

 

C'est le chercheur lyonnais Michel Jouvet qui a permis, dans les années 1950, de découvrir l'existence de la phase de sommeil paradoxal et de la relier aux rêves.

 

Après avoir identifié le sommeil paradoxal comme moment privilégié du rêve, les scientifiques ont bien sûr voulu en savoir plus : comment, précisément, cette phase de sommeil paradoxal survient-elle ? Comment et où le rêve prend-il naissance dans notre cerveau ? De nombreux éléments manquent encore, mais les équipes du spécialiste du sommeil Michel Jouvet ont permis à la science d'avancer sur la question.

 

Il est bien rare que notre organisme mette en œuvre des fonctions inutiles. Le rêve, comme tout le reste, a donc probablement un rôle spécifique. Depuis la nuit des temps, des théories, des plus abouties au plus farfelues, sont venues entretenir l'aura de mystère qui règne autour du rêve. Autant le préciser tout de suite : il n'y a pas de réponse certaine à apporter aujourd'hui. Cependant, quelques pistes valent d'être mentionnées.

 

Comment mesurer de façon scientifique un concept a priori aussi abstrait que le rêve ? La vérité, c'est que l'on ne peut pas. Ou en tout cas, presque pas... La seule mesure scientifique que l'on parviendra à effectuer est celle des différentes phases de sommeil, dont celle du sommeil paradoxal, communément associée au rêve.

 

Conscience du rêve, illusions, rêve lucide... De nombreuses théories s'affrontent lorsqu'il s'agit d'expliquer certains phénomènes proches du rêve. Revue des théories qui s'opposent.

 

L'accès de somnambulisme intervient généralement pendant la phase de sommeil lent profond, en début de nuit. Il s'agit d'un réveil incomplet. Sans être consciente, la victime de somnambulisme n'est donc pas non plus complètement endormie.

 

Maîtriser ses rêves, est-ce possible ? C'est en tout cas la théorie des défenseurs de la thèse du rêve lucide.

 

À défaut de choisir ses rêves, peut-être peut-on au moins tenter d'éviter les cauchemars ?

 

Qu'en est-il de l'interprétation des rêves ? Et si les rêves avaient une explication claire et plausible ? Une hypothèse pas si saugrenue puisqu'ils semblent être l'expression de notre inconscient. À vrai dire, de nombreux scientifiques mais aussi religions se sont essayés à cette interprétation.

 

Le rêve prémonitoire est-il possible ? Il nous est tous arrivé un jour de rêver d'un événement marquant (décès d'un proche, rencontre, accident...), celui-ci se produisant quelques jours plus tard. On est alors persuadé d'avoir fait un rêve prémonitoire. Aucune théorie scientifique n'est arrivée à expliquer ce concept. Cela impliquerait que l'on puisse prédire l'avenir et que celui-ci soit donc déjà écrit...

 

Interview de Pierre-Hervé Luppi, successeur de Michel Jouvet, le fondateur des théories scientifiques modernes sur le rêve. Il est actuellement le directeur de Centre de recherche en neurosciences, affilié au Centre de la recherche scientifique (CNRS) et à l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm).

 

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi