Sciences

Du peroxyde d'hydrogène dans l'atmosphère de Mars

ActualitéClassé sous :Univers , hydrogène , peroxyde

Des astronomes ont détecté pour la première fois des traces de peroxyde d'hydrogène dans l'atmosphère de la planète Mars, renforçant les modèles utilisés pour comprendre son fonctionnement qui prédisait sa présence.

Du peroxyde d'hydrogène dans l'atmosphère de Mars

C'est aussi la première fois qu'un catalyseur chimique de cette sorte a été trouvé dans une atmosphère autre que celle de la Terre. Rappelons que sur Terre les catalyseurs permettent les réactions chimiques les plus importantes de l'atmosphère. Cette découverte montre également que nos connaissances du fonctionnement de notre atmosphère peuvent être utilisées pour comprendre les mécanismes chimiques qui affectent celles d'autres planètes et vice-versa.

Les scientifiques ont profité de l'opposition de 2003 qui a vu Mars très proche de la Terre pour bénéficier de conditions d'observations exceptionnelles d'autant plus que sa proximité au Soleil rendait son atmosphère plus chaude qu'habituellement.

La problématique de la vie sur Mars

Cette découverte à forcément un impact négatif sur la probabilité de détecter une forme de vie bactériologique à la surface de Mars. Sur Terre, le peroxyde d'hydrogène est connu pour ses propriétés antiseptiques sur les organismes anaérobies. Sur Mars, il tendrait donc à retarder n'importe quelle activité biologique à sa surface. D'autant plus que la planète est confrontée à un rayonnement ultraviolet et une absence évidente d'eau sous sa forme liquide à sa surface. Toutes ces conditions font que la planète n'est guère propice à la perduration d'une quelconque forme de vie, si jamais cette dernière à pu apparaître.

Reste que les scientifiques disposent d'arguments susceptibles de penser que de vastes régions souterraines de la planète sont capables d'offrir des habitats adéquats à l'épanouissement d'une forme de vie.

Note Les scientifiques ont utilisé le télescope James Clerk Maxwell, un observatoire de 15 m fonctionnant dans le sub-millimétrique et situé près du sommet du Mauna Kea à Hawaii, pour mener leur recherche.

Cela vous intéressera aussi