L'amas globulaire 47 Tucanae, aussi nommé NGC 104, photographié par le télescope spatial Hubble. © Nasa, ESA, the Hubble Heritage (STScI/AURA)-ESA, Hubble Collaboration

Sciences

Ces amas globulaires jeunes surprennent les astronomes

ActualitéClassé sous :Univers , Amas globulaire , amas de galaxies

Les amas globulaires sont réputés être des objets cosmiques particulièrement anciens. Formés tout au début de l'histoire de notre univers. Mais grâce à des données fournies par le télescope spatial Hubble, des astronomes en ont découvert des plus jeunes.

Les amas globulaires correspondent à des concentrations très denses d'étoiles en orbite autour des noyaux des galaxies. Notre seule Voie lactée en compte quelque 150. Et l'on en trouve de 10 à 20.000 autour des galaxies géantes situées au centre des amas de galaxies. Les astronomes supposent que ceux-ci se sont formés très tôt dans l'histoire de notre univers -- dont l'âge est aujourd'hui estimé à 13,8 milliards d'années. En même temps que les premières galaxies.

Mais des chercheurs de l'université de Hong Kong dévoilent aujourd'hui que les amas globulaires en orbite autour de la galaxie géante au centre de l'amas de Persée -- situé à environ 250 millions d'années-lumière de notre Terre -- ne sont pas tous aussi anciens que prévu. Nombre d'entre eux, de masses très variables, se seraient même formés au cours du dernier milliard d'années.

Cette image prise par le télescope spatial Hubble montre, en bleu, dévoile des amas globulaires jeunes — moins d’un milliard d’années — et en rouge, orange et blanc, le réseau filamenteux de gaz froid qui s’étend jusqu’aux confins de la galaxie géante située au centre de l’amas de Persée. © Université de Hong Kong

Une explication à quelques mystères

Ces amas globulaires jeunes seraient étroitement liés au réseau filamentaire complexe d'un gaz froid qui s'étend jusqu'aux confins de la galaxie géante. Les amas nouvellement formés y auraient vu le jour puis seraient tombés vers la galaxie géante un peu comme la pluie tombant des nuages. De quoi expliquer à la fois le grand nombre d'amas présents autour de ce type de galaxies et la large gamme de couleurs qu'ils affichent -- des couleurs liées à l'âge des amas.

De quoi comprendre aussi pourquoi il existe des galaxies géantes -- leur taille est jusqu'à dix fois supérieure à celle de la Voie lactée -- au centre des amas de galaxies. Les amas globulaires de masse relativement faible, en effet, sont probablement régulièrement déchirés par la galaxie qui absorbe leurs étoiles pour grossir.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

Amas de galaxies : carambolages cosmiques aux confins de l'univers  Des astronomes ont découvert des proto-amas de galaxies tapis aux confins de l’univers. Leurs constitutions les ont beaucoup surpris, le processus de leur formation survient deux fois plus tôt que prévu. Que s’est-il passé ?