Sciences

Une nouvelle méthode pour étudier les molécules individuelles

ActualitéClassé sous :recherche , molécule , cellule

La Professeur Petra Schwille et les chercheurs de l'institut BioTec de l'Université technique de Dresde ont développé une technique d'observation des molécules individuelles et de leurs fonctions à l'intérieur des cellules, à partir de la Spectroscopie de Corrélation de Fluorescence par excitation biphotonique (FCS).

Représentation du squelette sucre-phosphate d'une molécule d'ARn et d'ATN.

La FCS permet d'observer les molécules dans la cellule vivante, sans perturber les fonctions cellulaires.

La FCS par excitation biphotonique consiste à marquer les molécules choisies avec différents colorants, puis de les irradier avec un laser. De par le rayonnement infrarouge du laser, les types de molécules choisis émettent jusque trois couleurs différentes, ce qui permet de les distinguer les unes des autres.

La nouveauté de la méthode de Petra Schwille réside en la concentration du rayonnement laser sur un endroit précis. La méthode classique, au contraire, illumine la cellule entière, et permet de distinguer les éléments cellulaires avec une faible résolution temporelle. Dans la technique améliorée, le volume de mesure du laser est très inférieur à une cellule, de l'ordre de celui d'une bactérie. Il est ainsi possible d'observer et d'analyser comment les molécules individuelles mobiles se déplacent dans ce domaine et remplissent leurs fonctions spécifiques.

Pour ses recherches sur la FCS, Petra Schwille a été lauréate en 1998 du programme "BioFuture" du ministère fédéral pour la formation et la recherche (BMBF), et a reçu en 2003 le prix de la recherche de la fondation Petrer und Traudl Engelhorn.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi