Des chercheurs chinois ont mis au point un panneau solaire qui peut également exploiter l’énergie des gouttes de pluie. © Vincent, Fotolia

Sciences

Ce panneau solaire fonctionne aussi quand il pleut

ActualitéClassé sous :physique , énergie renouvelable , panneau solaire

Pour produire de l'énergie propre, le photovoltaïque, c'est bien. Mais uniquement... lorsque le soleil brille. À moins que l'idée de chercheurs chinois de développer des panneaux solaires qui exploitent aussi l'énergie des gouttes de pluie ne devienne réalité.

Comment produire de l'énergie avec des panneaux solaires lorsque tombe la pluie ? Une équipe de chercheurs de l'université de Soochow (Chine) détient peut-être la réponse à cette question. Grâce à un panneau solaire hybride qui permet aussi de transformer en électricité l'énergie des gouttes de pluie.

Le tout, grâce à une technologie déjà connue sous le nom de nanogénérateur triboélectrique (TENG). Son principe : produire de l'électricité en exploitant la friction entre deux matériaux. Ainsi, les TENG peuvent produire de l'énergie à partir de la friction des pneus sur les routes. Mais aussi, potentiellement, de l'écoulement des gouttes de pluie sur les panneaux solaires.

Le dispositif hybride imaginé par les chercheurs chinois est composé d’un nanogénérateur triboélectrique en PDMS – un polymère transparent - placé sur une cellule solaire au silicium, une électrode commune en film PEDOT:PSS — un mélange de deux polymères — venant s’intercaler entre les deux. © Liu et al., Université de Soochow

Une technologie encore à optimiser

Pour mettre au point leur système hybride, les chercheurs chinois ont d'abord texturé une couche de polymère destinée à se comporter comme une électrode commune au TENG et à la cellule photovoltaïque. Puis, ils ont ajouté une couche de polymère transparente pour assurer le passage de la lumière du soleil.

Un design qui simplifie une technologie hybride déjà envisagée par le passé et en améliore l'efficacité. La présence du TENG, en effet, imperméabilise le panneau solaire, protégeant le silicium de la pluie. Et la couche texturée réduit, d'une part, les réflexions de la lumière du soleil et augmente d'autre part la surface de contact avec les gouttes de pluie. Reste à optimiser le tout pour le rendre commercialement rentable.

Cela vous intéressera aussi

Quels sont les principaux obstacles au développement de l'énergie photovoltaïque ?  Quelque 8.000 fois la consommation énergétique mondiale. C’est la quantité d’énergie que la Terre reçoit du Soleil. Pourtant, les technologies solaires photovoltaïques peinent à s’imposer dans le paysage énergétique. Marion Perrin, docteur en électrochimie, nous explique, en vidéo, quels sont les principaux obstacles au développement massif de cette énergie renouvelable.