Sciences

La sonde New Horizons, en route vers Pluton, s'est réveillée !

ActualitéClassé sous :New Horizons , pluton , Charon

-

Sortie ce week-end de son mode d'hibernation, la sonde New Horizons n'est plus qu'à sept mois de son premier objectif. Le 14 juillet, elle survolera au plus près Pluton puis poursuivra sa route à toute vitesse à destination de la ceinture de Kuiper. Aujourd'hui débutent les activités de pré-rencontre.

La sonde New Horizons se présente une forme triangulaire dont les côtés mesurent 2,1 et 2,7 m. Elle est surmontée d'une antenne parabolique à haut gain de 2,1 m de diamètre. Au lancement, elle pesait 478 kg, dont 77 kg de propergols et 30 kg d'instruments scientifiques. © Nasa

La sonde New Horizons, en route pour le système Pluton-Charon et ses quatre autres lunes, est sortie ce week-end de sa dernière hibernation, la dix-huitième depuis son départ, il y a près de neuf ans, en janvier 2006. La sonde a transmis un message à la Nasa pour lui confirmer qu'elle était sortie de sa torpeur. À bord, tout semble fonctionner, bien qu'une semaine sera nécessaire pour s'en assurer. Les instruments à bord, au nombre de sept, seront progressivement mis sous tension. On compte notamment des spectromètres infrarouge et ultraviolet, des caméras et un détecteur de poussière qui a déjà travaillé durant le voyage. Ils ne seront pas de trop pour nous faire découvrir ces mondes insuffisamment connus.

Découverte en 1930, Pluton tourne autour du Soleil en 248 années. Elle a perdu son statut de planète en août 2006 quand l'Union astronomique internationale a classé ce corps lointain dans la catégorie des planètes naines. Pour rappel, son diamètre de 2.300 kilomètres est plus petit que celui de notre Lune (3.476 km) et cet objet est environ 500 fois moins massif que la Terre.

New Horizons arrive dans des régions du Système solaire jamais visitées par une sonde. Après son survol de Pluton, elle s'enfoncera encore plus loin pour pénétrer dans la ceinture de Kuiper. © Nasa

New Horizons commence par vérifier ses instruments

Bien sûr, cette disgrâce n'enlève en rien l'intérêt de l'étudier. C'est la première fois qu'une sonde s'approchera d'une planète naine dans une région du Système solaire jamais visitée par une sonde. De plus, souligne Hal Weaver, le responsable scientifique de la mission, « pendant des décennies, nous avons pensé que Pluton était ce petit corps étrange à la périphérie planétaire. Maintenant, nous savons que c'est vraiment une passerelle vers une région entière de nouveaux mondes dans la ceinture de Kuiper, et New Horizons va fournir les premier gros plans de ces objets ».

Depuis son lancement, New Horizons a été en hibernation pendant 1.873 jours, soit environ les deux tiers du temps de son parcours. Toutefois, deux à trois fois par an, la Nasa la sortait de ce mode afin de s'assurer du bon fonctionnement de l'ensemble des systèmes du satellite, effectuer des corrections de trajectoire voire calibrer les instruments scientifiques et acquérir des données le cas échéant. Enfin, certaines séquences étaient utilisées pour répéter les activités de rencontre avec Pluton.

L'hibernation revient à mettre la sonde hors tension. Il permet de préserver les composants du satellite et réduit les risques de défaillance d'un des systèmes. Il réduit également les coûts d'exploitation du satellite et libère de la bande passante du réseau de l’espace profond de la Nasa fortement sollicité par les autres missions comme Cassini, les sondes martiennes ou encore Messenger. Seul le calculateur de bord assurait en permanence un suivi de l'état de santé de l'ensemble des systèmes et envoyait sur Terre, chaque semaine, un rapport d'état.

Hier, dans la nuit de samedi à dimanche, la Nasa a reçu confirmation que la sonde est bien sortie de son mode d'hibernation. Aujourd'hui, elle se situe à environ 4,66 milliards de kilomètres de la Terre et à seulement 257 millions de kilomètre de Pluton qu'elle survolera au plus près le 14 juillet 2015 à environ 11 km/s par rapport à sa cible. La distance restante à parcourir peut paraître élevée mais, pourtant, aucune sonde à ce jour ne s'est approchée aussi près de Pluton ! D'ici là, beaucoup de rendez-vous sont attendus, comme celui prévu à la mi-mai quand la sonde parviendra suffisamment près de Pluton pour l'observer bien mieux que ne le fait le télescope spatial Hubble.

Après ce survol, la mission de New Horizons ne sera pas terminée. Comme nous l'avons expliqué dans un précédent article, la sonde s'enfoncera encore plus loin dans les confins du Système solaire à destination d'un ou plusieurs objets de la ceinture de Kuiper situés à quelque 1,5 milliard de kilomètres de Pluton. Ces objets sont des débris de planètes naines ou des planétésimaux inachevés, dont les composition et structure n'ont presque pas changé depuis l'aube du Système solaire, il y a 4,56 milliards d'années. Trois cibles potentielles ont été identifiées et c'est en 2016 que la Nasa choisira qui sera ou seront survolés.

Cela vous intéressera aussi