Inédit et impressionnant ! C'est en ces termes que l'on peut qualifier la vidéo de l'atterrissage de Perseverance que la Nasa a rendue publique hier soir. Nos explications. 

La NasaNasa a rendu publique une première vidéo montrant les différentes phases, mais pas toutes, de la traversée de l'atmosphèreatmosphère de Perseverance jusqu'à son atterrissage. Cette vidéo, longue d'un peu plus de trois minutes, ne montre donc pas la totalité des sept minutes de terreur que chaque mission martienne est contrainte de subir avant de se poser sur la surface de la Planète rouge.

Voir aussi

Comment le rover Perseverance va-t-il chercher la vie sur Mars ?

Cela dit, ces quelque trois minutes sont suffisantes pour montrer la complexité de la tâche surtout lorsque l'on prend conscience que la scène se déroule sur une autre planète à plusieurs millions de kilomètres de la Terre. Concrètement, on aperçoit l'extraction et le déploiement du parachute principal, puis ce qui semble être le bouclier thermique (le cônecône avant) qui se sépare du roverrover Perseverance. Au fil des secondes qui défilent, le site d'atterrissage de Perseverance se fait de plus en plus précis jusqu'à pouvoir apercevoir des détails de sa géologiegéologie, notamment des cratères, des dunes de sablesable et peut-être même des gullies mais cela reste à confirmer. Quelques secondes avant l'atterrissage, les grains de poussière soufflés par les rétrofusées du Sky Crane s'élèvent tout autour du rover, avant de l'envelopper complètement. 

Une grue volante dans le ciel de Mars

Les images les plus impressionnantes sont très certainement celles qui montrent la phase finale de l'atterrissage de Perseverance lorsque le Sky Crane se met en action. On voit alors cette « grue volante » déposer au sol le rover suspendu au bout de trois câbles. Comme l'explique la Nasa dans son communiqué, c'est « la première fois que l'on arrive réellement à filmer l'atterrissage d'un rover martien », du déploiement des parachutes jusqu'au touchdown et à l'envol du Sky Crane pour éviter tout risque de collision avec le rover au sol.

Les images de cette vidéo ont été acquises par plusieurs caméras installées à différents endroits du rover, permettant ainsi de voir au-dessus et en dessous de lui.