Le module lunaire d'Apollo 11 après la séparation. © Nasa

Sciences

Apollo 11 : 7 lieux à visiter pour les 50 ans des premiers pas de l’Homme sur la Lune

ActualitéClassé sous :lune , 50 ans des premiers pas de l'Homme sur la Lune , homme sur la Lune

Tantôt inquiétante, tantôt fascinante. Depuis toujours, la Lune fait rêver l'humanité. Et il y a 50 ans, Neil Armstrong était le premier Homme à y poser le pied. En souvenir de cet événement planétaire, de nombreux sites vous proposent cette année de vous emmener sur les traces des astronautes de la mission Apollo. Petit tour d'horizon...

C'est le 21 juillet 1969 qu'un être humain a senti, pour la toute première fois, le contact du sol lunaire sous son pied. L'humanité entière a assisté en direct à l'événement. 50 ans après Apollo, c'est l'occasion de se souvenir... et de rêver à l'avenir de l'exploration lunaire.

Embarquement immédiat à la Cité de l’Espace

À la Cité de l’Espace (Toulouse), vous aurez l’occasion de vous promener au cœur d’un véritable village lunaire. Et de partir à la découverte des défis posés par un retour sur la Lune. © Manuel Huynh, Cité de l’Espace

Pour fêter les 50 ans du premier pas de l'Homme sur la Lune -- et se projeter dans l'avenir de l'exploration spatiale --, la Cité de l'Espace (Toulouse) vous emmène sur la Lune jusqu'à fin 2020 avec son exposition « Lune, Épisode II ». Un décor lunaire et un village de dômes, une balade en rover, l'expérience de la vie d'astronaute et quelques découvertes étonnantes. C'est ce qui attend celui qui osera s'aventurer là.

À découvrir également, une reproduction grandeur réelle du module lunaire et un nouveau film Imax présentant des images et archives inédites sur écran géant.

L'exposition « Lune, Épisode II », à la Cité de l'Espace (Toulouse) jusqu'à fin 2020.

Une vue d’artiste sur la Lune

La Cité des Sciences et de l’Industrie (Paris) vous invite à poser un regard d’artiste sur un fragment de Lune. © Caroline Corbasson, Universcience

Pour marquer les 50 ans de l'Homme sur la Lune, la Cité des Sciences et de l'Industrie (Paris) a adopté un point de vue original. Celui d'une jeune artiste plasticienne, Caroline Corbasson. Elle nous propose d'explorer un fragment de Lune au microscope électronique à balayage. Et fait émerger de ces fragments, des paysages lunaires connus. De quoi mettre en lumière le merveilleux de la science.

La Cité des Sciences et de l'Industrie (Paris) vous propose de découvrir, jusqu'au 22 septembre 2019, l'installation Lunarama au cœur de son exposition « Lune : 50 ans... et après ? ».

Contempler la Lune au Grand Palais

Dans un cadre magnifique qui fait honneur aux 50 ans d'Apollo, le Grand Palais (Paris) vous offre une exposition à la croisée de l'art et de la science avec une très forte dimension imaginaire. Quelques instruments d'observation et de mesure, des manuscrits, des cartes, des images d'archive et des œuvres d'art éclairées par la science. Mais surtout une invitation à se régaler devant les peintures, sculptures, artefacts et autres créations anciennes ou contemporaines. La Lune observée, la Lune déifiée, la Lune source de mythes et objet de rêverie, de l'Antiquité à nos jours et dans diverses cultures. Et la possibilité de marcher symboliquement dans la célèbre empreinte de pas laissée et photographiée par Buzz Aldrin (et non Neil Armstrong !) sur la Lune, à travers l'œuvre de l'artiste Mircea Cantor intitulée The Second Step.

Le Grand Palais (Paris) fait marcher votre imaginaire avec l'exposition « La Lune », jusqu'au 22 juillet.

L’exploration lunaire à la portée des plus petits

Le Palais de l’Univers et des Sciences (Cappelle-la-Grande, Dunkerque) propose aux plus petits, une nouvelle séance de planétarium : « 1969 : la Lune fait mouche ». © Palais de l’Univers et des Sciences

À l'occasion des 50 ans du premier pas de l'Homme sur la Lune et tout au long de l'été, le Palais de l'Univers et des Sciences (Cappelle-la-Grande/Dunkerque) propose diverses animations -- accessible dès 3 ans pour certaines -- autour de son exposition temporaire « Astronautes » qui ouvrira ses portes dès le 9 juillet. Des séances de planétarium consacrées au programme Apollo sont également au programme, notamment le dimanche 21 juillet.

Le programme Apollo en images

Cet été, Planète Océan vous invite, dans son espace « Univers », à revivre le programme Apollo. © Planète Océan

Du côté de Planète Océan (Montpellier) aussi, il est prévu de célébrer dignement les 50 ans des premiers pas de l'Homme sur la Lune. Deux séances spéciales au planétarium -- le troisième jeudi de juillet et d'août --, mais surtout une animation destinée à revivre l'épopée de la conquête de la Lune. Au programme : projections d'images et de vidéos d'époque permettant de retracer les grandes étapes de l'aventure Apollo et de percevoir les prouesses technologiques, techniques et humaines accomplies par les astronautes de l'époque.

Un florilège de séances de planétarium et d’animations

40.000 Américains… et Américaines pour concevoir et réaliser tous les éléments nécessaires à la réussite de la mission Apollo. © Planétarium de Saint-Étienne

L'Espace des sciences (Rennes) propose tout l'été une séance de planétarium dédiée à l'exploration lunaire d'environ une heure. « Apollo » vous plongera dans le passé et vous aidera à vous projeter dans l'avenir.

L'Exploradôme (Vitry-sur-Seine) vous emmène quant à lui dans l'espace, presque quotidiennement au cours de l'été et à l'occasion des 50 ans des premiers pas de l'homme sur la Lune. Des animations vous permettront de découvrir quel type de nourriture mangeant les astronautes, comment ils font pour ne pas manquer, d'air, etc.

Au planétarium de Saint-Étienne, vous pourrez revivre, comme si vous y aviez été, « L'Aventure Apollo », la plus extraordinaire aventure humaine et technologique du XXe siècle. Un film qui présente notamment le travail des hommes et des femmes de l'ombre.

La Lune à l’ère de la photographie

À New York, le musée du MET vous invite à découvrir une exposition de plus de 170 photos de la Lune. Et pour compléter le panorama, quelques dessins, peintures, films et vidéos artistiques consacrés à notre satellite naturel. L'occasion aussi de parcourir l'histoire de la photographie astronomique en général et les instruments utilisés pendant la mission Apollo. Parmi les temps forts de l'exposition : deux daguerréotypes lunaires des années 1840, récemment retrouvés, qui seraient les toutes premières photos connues de la Lune.

L'exposition « Apollo's Muse : The Moon in the Age of Photography » sera visible au Met (New York) du 3 juillet au 22 septembre 2019.

  • Il y a 50 ans, un homme, Neil Armstrong, posait le pied sur la Lune.
  • Partout en France — et dans le monde —, des musées ont imaginé différentes manière de vous faire revivre l’événement, mais aussi de vous faire rêver à la suite de l’aventure de l’exploration lunaire.
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

Bientôt une base permanente sur la Lune ?  La Lune est l’astre le plus proche de la Terre. Pourtant, depuis la fin du programme Apollo, notre satellite naturel n’a plus connu de visite. Cela pourrait bientôt changer car l'Agence spatiale européenne (Esa) prépare la construction d’une base permanente à sa surface. La chaîne Euronews nous parle de ce projet ambitieux dans ce nouvel épisode de Space.