Une carte du ciel à observer pendant les 23e Nuits des étoiles. On peut par exemple voir indiqué le Triangle d'été (Véga, Altaïr, Deneb). © Idé

Sciences

De vendredi à dimanche, les Nuits des étoiles sont pour vous

ActualitéClassé sous :Astronomie , nuit des étoiles , étoile filante

On fête le ciel et les étoiles, fixes ou filantes comme les Perséides, à partir de vendredi. Les clubs d'astronomie investissent les rues et les campagnes et sortent les télescopes, lunettes et jumelles. Des dizaines de manifestations sont prévues en France et ailleurs. De bonnes adresses pour de belles soirées, avec la chance d'une Lune discrète.

Du vendredi 9 au dimanche 11 août, les clubs d'astronomie se tournent vers le public, à l'occasion des Nuits des étoiles 2013, sous l'égide de l'Afa, l'Association française d'astronomie. Pourquoi cette date, la même depuis plus de 20 ans ? Parce que ces jours-là, la Terre traverse un essaim de poussières laissé derrière elle par la comète Swift-Tuttle. Notre planète y entre à plus de 100.000 km/h et, comme au travers du pare-brise d'une voiture roulant sous la neige qui tombe, nous voyons ces petits grains foncer vers nous. Ils s'embrasent en pénétrant dans l'atmosphère et nous les nommons étoiles filantes.

Pour les voir, il faut regarder dans la constellation de Persée, que l'on trouve sous la pointe inférieure gauche du « W » de Cassiopée. Les dates varient un peu chaque année et le passage dure plusieurs jours. Il a commencé fin juillet et le maximum sera d'ailleurs le 11 août.

Le 9 août, la Lune nouvelle de la veille nous enverra seulement 4 % de la lumière d'une Pleine Lune. De quoi l'admirer mais aussi laisser la place aux autres astres. © Jean-Baptiste Feldmann

Le ciel estival à admirer

Il n'y a pas que les étoiles filantes à admirer. Profitez des multiples manifestations organisées en France métropolitaine, à Saint-Pierre et à la Réunion ainsi qu'en Belgique et en Suisse. On en trouve la liste sur une carte publiée par l'Afa. Allez à la rencontre des astronomes amateurs et posez-leur le milliard de questions qui vous passent par la tête quand vous regardez le ciel.

La Lune se fera discrète avec un premier croissant le 9 août. Profitons-en, d'autant qu'elle joue avec Vénus samedi aux alentours de minuit (une conjonction, disent les astronomes). En début de nuit, basse sur l'horizon, Saturne se montrera vers l'ouest, avant de sombrer. Il restera toutes les étoiles dont, bien sûr, le Triangle d'été, qui n'est pas une constellation mais qui réunit (fictivement, cela va de soi) les trois étoiles les plus brillantes du ciel estival : Véga dans la constellation de la Lyre, Altaïr dans l'Aigle, et Deneb dans le Cygne.

Cela vous intéressera aussi