Sciences

Nouvelle édition des Rencontres astronomiques de printemps

ActualitéClassé sous :Astronomie , Rencontres Astronomiques de Printemps , Haute-Loire

Pour la quatorzième fois, les astronomes amateurs de France et d'Europe vont se retrouver en Haute-Loire le temps d'un long weekend pour partager leur passion, lors des Rencontres astronomiques de printemps.

Il règne une ambiance unique aux Rencontres astronomiques de printemps, rendez-vous incontournable des passionnés du ciel. © Jean-Baptiste Feldmann

Ils seront sans doute plus de 400 à planter leur télescope et leur tente du 17 au 20 mai sur les deux terrains que la municipalité de Craponne-sur-Arzon leur met à disposition pour les Rencontres astronomiques de printemps (RAP). Comme chaque année depuis plus d'une décennie cette petite commune (perchée à 900 mètres d'altitude à quelques kilomètres du Puy-en-Velay) devient la capitale de l'astronomie européenne pendant le pont de l'Ascension en accueillant des astronomes amateurs français, mais également anglais, allemands ou belges.

Tous viennent là pour observer le ciel, bien sûr. Mais comme la météo est parfois capricieuse, les organisateurs ont également prévu des expositions photographiques, des conférences (dont les thèmes vont du dessin astronomique au traitement d'images en passant par le pilotage informatisé des montures de télescopes) ainsi que des ateliers (fusées à eau, jeux de société astronomiques et démonstration d'un télescope très rapide à assembler). Le succès des RAP ne se dément pas, sans doute en raison du remarquable travail effectué par les organisateurs pour accueillir les astronomes amateurs le mieux possible ainsi qu'aux efforts de la commune qui éteint son éclairage pendant les trois nuits d'observation.

C'est aux Rencontres astronomiques de printemps que l'on peut découvrir les plus gros télescopes. Si la météo est clémente, ils offrent la nuit une vision du ciel inégalable. © Jean-Baptiste Feldmann

Astronomie non-stop pendant 96 heures

Ces Rencontres astronomiques sont surtout l'occasion pour les participants de se retrouver pour ceux qui se connaissent par l'intermédiaire des forums d'astronomie et de créer de nouveaux liens avec les autres au cours de multiples discussions informelles. Car si l'activité nocturne est une des grandes caractéristiques des RAP, de très nombreux rassemblements se créent dans la journée autour de ceux qui observent le Soleil ou de ceux qui ont construit eux-mêmes leur instrument. Les télescopes les plus gros sont toujours très appréciés et cette année on attend à Craponne au moins huit télescopes dont le miroir primaire dépasse 500 millimètres de diamètre ! De véritables entonnoirs à photons derrière lesquels de longues files silencieuses attendent jusqu'au bout de la nuit pour découvrir la vision exceptionnelle qu'ils offrent des planètes comme des objets du ciel profond.

Les astronomes amateurs présents à cette quatorzième édition des RAP ne devraient pas manquer de longuement parler de l'événement astronomique majeur qui se produira le 6 juin prochain, à savoir le transit de Vénus devant le Soleil. Beaucoup se quitteront sans doute dimanche 20 mai en se donnant rendez-vous à la prochaine édition des Rencontres du ciel et de l'espace qui se tiendra début novembre à Paris. 

Cela vous intéressera aussi