Sciences

Genesis : un morceau de Soleil sur Terre

ActualitéClassé sous :Astronomie , soleil , Terre

Lancée en 2001, Genesis sera bientôt de retour de son voyage spatial, à près de 1,5 millions de kilomètres de la Terre. Le 8 septembre prochain en effet, la sonde robotisée libèrera le module contenant les quelques microgrammes de particules de vent solaire collectés au point de Lagrange L1, un endroit particulier où les attractions gravitationnelles de la Terre et du Soleil se compensent.

Tandis que la sonde sera redirigée vers une orbite autour du Soleil, la capsule entrera dans notre atmosphère à environ 40.000 km/h. Un premier parachute s'ouvrira alors à 30.000 mètres d'altitude puis un second à 2500 mètres au-dessus du sol afin d'abaisser la vitesse de l'engin à 37 km/h.

Mais pour que la mission soit un succès total, la NASA devra réaliser une première : récupérer en plein vol le module et son précieux contenu. Deux hélicoptères dirigés par des pilotes de Hollywood, spécialement engagés pour cette occasion, tenteront ainsi d'attraper le plus grand parachute (un parafoil) par des sortes de crochets géants.

Les chances de réussite de la manoeuvre sont estimées à 99% ; si elle échoue, les échantillons recueillis risquent d'être détruits ou contaminés en s'écrasant sur la Terre. Genesis, qui n'a coûté que 260 millions de dollars, fait partie d'une nouvelle génération de missions imaginées pour ramener depuis l'espace des matériaux d'étude scientifique.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi