Vue spectaculaire d'une coulée de roches fondues aujourd'hui solidifiée sur le flanc sud-est du cratère lunaire Tycho. © Nasa/GSFC/Arizona State University

Sciences

En bref : une rivière fossile de roches fondues sur la Lune

ActualitéClassé sous :Astronomie , LRO , lune

La sonde lunaire LRO a photographié une étrange rivière sur notre satellite naturel. Il s'agit d'une coulée de roches fondues qui s'est produite après un violent impact météoritique.

  • Admirez la Lune en image 

Tous les astrophotographes le confirmeront : on ne voit pas d'eau sur la Lune. Les « mers » lunaires ne sont que de larges plaines basaltiques sombres que les astronomes du XVIe siècle, armés des premières lunettes astronomiques rudimentaires, confondirent avec nos océans.

La sonde américaine LRO (Lunar Reconnaissance Orbiter) vient pourtant d'ajouter une nouvelle curiosité à la longue liste de formations géologiques étonnantes qu'elle a déjà pu photographier depuis sa mise en orbite lunaire il y a 3 ans. Il s'agit d'une coulée de roches pétrifiées qui dévale les pentes de Tycho. Ce cratère a été formé il y a quelque 110 millions d'années suite à l'impact d'un astéroïde d'environ 10 km de diamètre. Frappant le sol lunaire avec une vitesse de plusieurs dizaines de kilomètres par seconde, le projectile a dégagé une énergie suffisante pour creuser une excavation de 80 km de diamètre et faire fondre une immense quantité de roches.

Sur le bord du cratère, LRO a découvert une rivière pétrifiée qui s'écoule le long de la pente sur 5 km (pour une largeur variant de 300 à 700 m), serpentant entre les collines environnantes. L'aspect de la coulée varie le long de son parcours, sa viscosité ayant été modifiée en raison de son refroidissement. Un impact météoritique postérieur est venu perforer la coulée solidifiée, y laissant un cratère de 400 m de diamètre, un endroit idéal pour recevoir la visite de futurs géologues qui se rendront peut-être un jour sur la Lune.

Cela vous intéressera aussi