Cela vous intéressera aussi

Propriété de résistancerésistance à l'écoulement uniforme et sans turbulenceturbulence se produisant dans la massemasse d'une matièrematière.

Elle est exprimée par un coefficient représentant la contrainte de cisaillement nécessaire pour produire un gradientgradient de vitessevitesse d'écoulement d'une unité dans la matière.

La simple observation de l'écoulement d'un fluide tel que l'eau ou l' airair met en évidence sa plus ou moins grande propension à évoluer d'un mouvementmouvement d'ensemble plutôt que par parcelles autonomes : on dit qu'il présente alors une plus ou moins grande viscosité. À travers ce terme évocateur, ce sont donc des propriétés cinématiques (liées au déplacement du fluide) et des propriétés physiquesphysiques (liées à la nature du fluide) que l'on fait intervenir en commun pour décrire un des aspects du comportement d'un fluide en mouvement relatif.

En physique, pour tenir compte de l'effet de la viscosité d'un mouvement fluide en général, et de celui de la viscosité d'un courant dans l' atmosphèreatmosphère en particulier, on adjoint aux forces externes agissant sur le déplacement du fluide -- son poids , diverses forces d'inertieinertie... -- une force analogue à un frottement ; celle-ci, en chaque point du fluide en mouvement, est d'autant plus intense que la viscosité y est plus importante. L'intensité de cette force fait intervenir un "coefficient de viscosité" qui exprime la viscosité du fluide et qui est considéré comme représentatif des conditions d'écoulement de celui-ci. La connaissance de ce coefficient, jointe à celle de l'ordre de grandeurordre de grandeur de la dimension et de la vitesse du courant fluide, permettent alors d'estimer un nombre sans dimension noté Re et appelé le nombre de Reynolds -- du nom de l'ingénieur anglais Osborne Reynolds (1842-1912) -- , dont la valeur détermine si le fluide gardera la cohésion d'un écoulement laminairelaminaire ou subira la parcellisation d'un écoulement turbulent .