Concept de vaisseau spatial susceptible de voyager à des vitesses dépassant celle de la lumière, réalisé par Mark Rademaker d'après une étude de Harold White. © Mark Rademaker

Sciences

Le Warp Drive supraluminique de Star Trek fait jaser le Web

ActualitéClassé sous :Astronautique , accès à l'espace , Utilisation de l'espace

Au vingt-troisième siècle, Spock, Kirk et Mac Coy voyagent dans l'espace à bord de l'USS Enterprise grâce à une distorsion de l'espace-temps qui leur permet de dépasser la vitesse de la lumière. Le concept n'est pas farfelu et a même été théorisé. Un scientifique travaillant pour la Nasa, Harold White, se taille un joli succès avec une prétendue étude sur la question et surtout de magnifiques illustrations de Mark Rademaker. Tout cela n'est pas très sérieux et vaut un décryptage en deux épisodes. Voici le premier, pour le plaisir des yeux...

Il y a quelques jours, le Conseil national de la recherche (NRC pour National Research Council) des États-Unis sur la stratégie de la Nasa pour envoyer des humains sur Mars rendait son rapport. Guère optimiste, il concluait à l'impossibilité que le programme martien de la Nasa réussisse s'il restait en l'état.

Qu'à cela ne tienne, si les États-Unis ne sont pas capables de franchir les 55 millions à 400 millions de kilomètres qui séparent Mars de la Terre, alors autant voyager sur des distances encore plus grandes. Entre deux étoiles ! La Nasa s'intéresse en effet (de loin) à deux projets pour des voyages interstellaires dont l'unité de mesure est l'année-lumière et non pas le million de kilomètres comme c'est le cas dans le Système solaire. Bien sûr, il s'agit d'études à très long terme qui nécessitent des bonds technologiques dans de nombreux domaines et même une nouvelle forme d'énergie. Surtout, il s'inspirent fortement de la saga Star Trek.

Les croquis de Mark Rademaker sont utilisés avec son aimable autorisation. Ils sont disponibles sur son site à cette adresse. © M. Rademaker

Voyager dans une bulle d'espace-temps pour aller plus vite que la lumière

Il y a d'abord le 100 Year Starship Study, projet Nasa-Darpa de voyage interstellaire sans retour possible, à l'horizon 2200. Les mondes d'Alpha du Centaure, le système d'étoiles le plus proche de la Terre, pourraient être la destination. L'autre projet, tout aussi futuriste, est un vaisseau spatial capable de voyager plus vite que la lumière sans pour autant enfreindre la théorie de la relativité d'Einstein.

L'astuce, inspirée du travail d'un physicien, Miguel Alcubierre, repose sur le principe de la distorsion de l'espace-temps, le Warp Drive (expansion à l'arrière et contraction à l'avant de l'appareil), qui permettrait de raccourcir les distances entre deux points. Voyageant dans une bulle d'espace-temps, il n'y contredirait pas Einstein mais se déplacerait plus vite que la lumière pour des observateurs situés à l'extérieur de cette enveloppe. Alpha du Centaure qui se situe à quelque 4,3 années-lumière pourrait être rejoint en seulement deux petites semaines !

Pour imaginer à quoi pourrait ressembler ce vaisseau spatial, Harold White, qui a présenté ce concept mais qui, soulignons-le, n'appartient pas à la Nasa, s'est associé à Mark Rademaker, un artiste néerlandais qui a notamment travaillé sur la série Star Trek Dark Armada. À la demande d'Harold White, il a réalisé une superbe illustration de cet engin. Le résultat est une version évoluée du célèbre USS Enterprise de la saga de science-fiction Star Treck. Plus de 1.600 heures de travail ont été nécessaires pour qu'à partir de ces données, Rademaker dessine un concept de vaisseau spatial capable de générer cette distorsion de l'espace-temps et qu'il a baptisé IXS Enterprise.

Grâce à ces illustrations, que nous reproduisons ici avec l'autorisation de l'auteur, Harold White a pu faire parler de son projet aux quatre coins du Web. Mais ce travail n'est nullement un programme de la Nasa et semble bien peu crédible. Nous reviendrons sur le sujet pour un décryptage complet. En attendant, attachez vos ceintures pour passer en mode supraluminique...

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi