Sciences

Venus Express : premières images de l'enfer

ActualitéClassé sous :Astronautique , Vénus , proche infrarouge

L'Agence spatiale européenne a rendu publiques les premières images de la planète Vénus acquises par la sonde Venus Express. Ces images ont été prises le 12 avril pendant l'insertion en orbite de la sonde depuis une distance de 206.452 kilomètres au moyen de la caméra de surveillance de Vénus et de Virtis, un spectromètre fonctionnant dans plusieurs longueurs d'onde pour caractériser la dynamique atmosphérique.

Ces premières images révèlent le pôle Sud de la planète, dans le proche infrarouge et l'ultra violet et montrent des structures étonnamment claires et des détails inattendus. Les scientifiques sont particulièrement intrigués par le vortex d'aspect foncé présent juste au-dessus du pôle Sud, une structure précédemment suspectée mais jusqu'ici non confirmée qui correspond à une structure semblable observée au-dessus du pôle Nord. Les scientifiques comptent voir ces structures en spirale évoluer très rapidement.

Déjà les scientifiques prédisent que l'on apercevra beaucoup plus de détails à un niveau sans précédent lorsque nous obtiendrons les images avec une résolution 100 fois supérieure à ce qui a été obtenu aujourd'hui.

Le pôle Sud de Vénus

Pôle Sud vu dans l'ultraviolet (fausse couleur) et acquis par la caméra de surveillance de Vénus (VMC). La résolution est d'environ 150 km par pixel. (Crédits : ESA / MPS, Katlenburg-Lindau, Germany)
Pôle Sud vu dans l'ultraviolet (Crédits : Crédits ESA / MPS, Katlenburg-Lindau, Germany)
Cette image en fausse couleur de Virtis montre le jour (à gauche) et la nuit de Vénus (à droite). Les détails les plus petits mesurent quelque 50 kilomètres par pixel. (Crédits : ESA / INAF-IASF, Rome, Italy & Observatoire de Paris, France)

L'image du jour vénusien montre essentiellement la lumière solaire réfléchie par la couverture nuageuse d'altitude. Quant à l'image montrant la nuit, il s'agit d'une vue dans le proche infrarouge. Elle montre principalement des structures en spirale dynamique de nuages dans l'atmosphère inférieure, autour de 55 kilomètres d'altitude. Les régions les plus foncées correspondent à une couverture nuageuse plus épaisse alors que les régions les plus lumineuses correspondent à une couverture nuageuse plus fine, permettant au rayonnement thermique chaud de la partie inférieure de l'image d'être aisément discernable.

Une séquence d'allumages du moteur est programmée dans les 16 prochaines révolutions de la sonde autour de Vénus. Elle permettra à Vénus Express d'atteindre son orbite de travail de 24 heures le 7 mai prochain, et à ses instruments d'œuvrer à leur pleine capacité. A voir ces premiers clichés de Vénus, on a hâte d'y être...

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi