La Nasa a souhaité commémorer trois décennies de vols de navettes en réunissant les membres d'équipage de la première et de la dernière mission.
Cela vous intéressera aussi

Le 21 juillet dernier la navette spatiale Atlantis se posait sur la piste du Centre spatial Kennedy après une mission de 13 jours destinée à ravitailler l'ISS et mettait fin à trente ans de vols de navettes qui auront fait voyager dans l'espace 355 femmes et hommes de seize nationalités différentes.

La saga des navettes avait commencé le 12 avril 1981 (dix ans après que le président Richard Nixon en a défini les grandes lignes et vingt ans après le premier vol de Youri Gagarine) avec le premier lancement de la navette ColumbiaColumbia dans laquelle prirent place John W. Young et Robert L. Crippen. La flottille des navettes allait se composer de Columbia (mise en service en 1979 et désintégrée le 1er février 2003 lors de sa rentrée atmosphérique), ChallengerChallenger (1982-28 janvier 1986 date de son explosion après le décollage), DiscoveryDiscovery (1983) AtlantisAtlantis (1985) et EndeavourEndeavour (1991).

Trois décennies de navettes

En trois décennies les missions des navettes se sont sérieusement étoffées. Alors que Young et Crippen ne passèrent que deux jours en orbiteorbite au cours de la mission STS-1, se contentant de tester les équipements de leur vaisseau, les quatre astronautesastronautes de la dernière mission STS-135 passèrent 12 jours en orbite dont 8 amarrés à la Station spatiale internationaleStation spatiale internationale pour la ravitailler.

Pour clore cette page de l'histoire de la conquête de l'Espace, la Nasa a fait poser ensemble les équipages de la première et de la dernière mission, au Johnson Space Center, à Houston. Trente ans séparent les deux.