Sciences

La NASA étudie l'énergie nucléaire et l'extraction d'oxygène sur la Lune

ActualitéClassé sous :Astronautique , énergie nucléaire , propulsion

L'Administrateur de la NASA Michael Griffin a présenté au Congrès ses intentions concernant le programme de développement de technologies nucléaires Prometheus. Son prédécesseur Sean O'Keefe l'avait amorcé en 2002 et lui avait donné pour objectif la mise au point de systèmes de propulsion nucléaire pour des missions robotiques d'exploration du système solaire, en particulier des lunes de Jupiter.

Vue d'artiste d'une base lunaire

Dans la nouvelle prévision de budget 2005 de l'agence, M. Griffin prévoit une réduction budgétaire de 161 millions de dollars sur les 430 que représente le projet Prometheus. L'objectif du programme est par ailleurs réorienté vers le développement de réacteurs nucléaires pour subvenir aux besoins énergétiques de futures missions habitées sur la Lune voire vers Mars. La première application envisagée de Prometheus est l'utilisation de l'énergie nucléaire pour les activités sur la surface lunaire, comme l'exploitation des ressources minières par exemple, afin de rendre possible des missions humaines prolongées d'ici une dizaine d'années.

Extraction de l'oxygène de roches lunaires

La NASA a annoncé l'ouverture d'une nouvelle compétition baptisée MoonROx (Moon Regolith Oxygen). Il s'agit du troisième volet de son programme Centennial Challenges destiné à encourager le développement de l'industrie spatiale commerciale et favoriser l'innovation technologique. MoonROx fixe pour objectif aux compétiteurs de développer avant juin 2008 la capacité d'extraire au moins 5 kilogrammes d'oxygène respirable d'une roche de type volcanique appelée JSC-1, utilisée comme substitut d'une roche lunaire. Une telle initiative prend place dans le programme d'exploration lunaire de la NASA, qui prévoit des missions habitées à l'horizon 2020 et le développement de techniques d'exploitation des ressources in-situ.

Cela vous intéressera aussi