Sciences

La propulsion nucléaire, priorité de la NASA

ActualitéClassé sous :Astronautique , Espace , nucléaire

Une équipe d'ingénieurs du Jet Propulsion Laboratory (JPL) a testé aux États-Unis, avec succès, un nouveau propulseur ionique dans le cadre du programme Prometheus de la NASA.

Alimenté par du courant électrique, le moteur NEXIS (Nuclear Electric Xenon Ion System) a fonctionné pour la première fois à pleine puissance. Ce sera un moteur de ce type, alimenté par un réacteur nucléaire, qui sera utilisé par la NASA pour propulser la sonde JIMO (Jupiter Icy Moons Orbiter) vers Jupiter. Lors du test, le moteur NEXIS était alimenté par 20 kW, soit 10 fois plus que le moteur de Deep Space 1.

NEXIS a été développé pour utiliser jusqu'à 2 tonnes de carburant et pour fonctionner une dizaine d'année, soit 2 à 3 fois plus que la sonde Deep Space 1. A la différence des moteurs fusées, les moteurs ioniques n'éjectent que des atomes ionisés de xénon mais au final, ils ont une efficacité 20 fois supérieure. Ces moteurs révolutionnaires tireront leur énergie d'un petit réacteur nucléaire.

La mission JIMO devrait pouvoir bénéficier d'une dizaine de kilowatts d'énergie pour la propulsion et la science alors que les missions comme Cassini ou Galileo n'ont eu à leur disposition que quelques centaines de watts.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi