Dans son allocution aux forces vives de la Nation, jeudi 5 janvier 2006, le chef de l'Etat a annoncé la réalisation d'un prototype de réacteur de 4ème génération. La conception de ce prototype est assurée par le CEA.
Cela vous intéressera aussi

Dans un contexte de croissance constante de la demande énergétique et de réchauffement climatiqueréchauffement climatique, l'énergieénergie nucléaire, présente un certain nombre d'avantages.

C'est pourquoi, depuis 2001, une dizaine de pays, au travers notamment du Forum international Génération IV*, ont décidé de mettre en commun leurs efforts pour développer une nouvelle génération de systèmes nucléaires capables de répondre aux besoins énergétiquesbesoins énergétiques du futur.

Ces systèmes nucléaires constituent "la quatrième génération" de réacteurs. Dans le cadre du Forum Génération IV, la communauté internationale des chercheurs, dont les chercheurs du CEA, travaillent au développement de ces nouveaux systèmes nucléaires caractérisés par un niveau de sûreté accru, une meilleure compétitivité économique, et une aptitude à recyclerrecycler le combustiblecombustible afin de valoriser les matièresmatières fissiles (uraniumuranium, plutoniumplutonium) et de minimiser par transmutationtransmutation la production de déchetsdéchets à vie longue (actinides mineurs).

En 2002, le Forum international Génération IV a retenu six concepts de systèmes nucléaires. Sur ces six concepts, le CEA en a retenu trois sur lesquels il concentre ses efforts :

  • Le VHTR, very high temperature reactor system, réacteur à très haute température (1000°C/1200°C), refroidi à l'héliumhélium, dédié à la production d'hydrogènehydrogène ou à la cogénérationcogénération hydrogène/électricité,
  • Le GFR, Gas-cooled fast reactor system, réacteur rapide à caloporteurcaloporteur hélium