Une des meilleures images de Lutetia acquises par la sonde Rosetta alors située à environ 3.000 kilomètres. Difficile à classer à partir des données recueillies depuis la Terre, cet astéroïde âgé de 4,5 milliards d'années a subi d'innombrables impacts, témoins d'une période agitée au début de la formation du Système solaire. Crédit Esa 2010 / MPS for OSIRIS Team MPS/UPD/LAM/IAA/RSSD/INTA/UPM/DASP/IDA

Sciences

En images : gros plan sur l'astéroïde Lutetia, frôlé par Rosetta

ActualitéClassé sous :Astronautique , Astronomie , astéroïde

Le système d'imagerie de la sonde de l'Agence spatiale européenne Rosetta a mitraillé l'astéroïde Lutetia qu'elle a frôlé samedi. Les images montrent un monde aussi vieux que la formation des planètes. Avec ses nombreux cratères dont un très grand vraisemblablement à l'origine des stries bien visibles sur sa surface, Lutetia ressemble à Phobos, un des deux satellites naturels de Mars. Du moins visuellement...

A 15 kilomètres par seconde par rapport à lui, la sonde Rosetta a croisé samedi la route de l'astéroïde Lutetia. La rencontre a donc été très courte mais les instruments de bord sont parvenus à saisir 400 clichés de ce petit corps céleste qui intéresse beaucoup les astronomes.

« Lutetia est vraisemblablement un objet très ancien, un vestige de la création du Système solaire » souligne Holger Sierks, le principal investigateur du système d'imagerie Osiris. Les données acquises pendant ce bref survol à plus de 3.000 kilomètres vont nous éclairer sur son histoire et sa composition et nous renseigner sur les gaz et les poussières qui pourraient l'entourer.

Samedi 10 juillet 2010, la sonde Rosetta s'est approchée à 3.162 kilomètres de l'astéroïde Lutetia, mesurant 130 kilomètres dans sa plus grande dimension. Ses instruments de bord, dont le système d'imagerie Osiris, ont été réveillés pour recueillir le maximum de données sur ce corps très ancien, donc précieux pour comprendre la formation du Système solaire. © Esa

Premiers résultats ce soir

Les images les plus belles de ce survol ont été immédiatement rendues publiques. Elles sont en ligne sur le site de l'Agence spatiale européenne. L'analyse complète des données va prendre plusieurs semaines.

Cependant, les premiers résultats seront présentés ce soir lors d'une soirée spéciale organisée à la Cité de l'Espace de Toulouse. On s'attend à ce que les scientifiques brossent un portrait rapide de Lutetia.

Lutetia est criblé de cratères, dont certains, comme celui-ci, sont très grands par rapport à la taille de l'astéroïde. La résolution des images est de 60 mètres. © Esa

Lancée en 2004, Rosetta, qui avait déjà survolé l'astéroïde Steins, poursuit son voyage vers la comète Churyumov-Gerasimenko qu'elle devrait atteindre en 2014. Après plusieurs mois d'observation et d'étude autour de la comète, Philae, l'atterrisseur qu'elle transporte, sera largué, en principe au mois de novembre de cette année-là.

Nous reviendrons dès que possible sur les informations recueillies samedi dernier sur l'astéroïde Rosetta. L'affaire est donc à suivre...

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi