Le légendaire château d'If à Marseille, un site à visiter. © photobeginner, fotolia

Planète

Histoire du château d'If à Marseille

Question/RéponseClassé sous :tourisme , Lieu touristique , le Château d'If à Marseille

Refuge idéal pour pirates et forbans durant des siècles, l'archipel du Frioul au large de Marseille est choisi au début du XVIe siècle pour abriter le célèbre Château d'If. 200 ans plus tard, Alexandre Dumas et Le Comte de Monte-Cristo en feront un lieu légendaire.

Après le triomphe de la bataille de Marignan en 1515, François Ier souhaite prémunir la France de la vindicte de son ennemi, l'empereur Charles Quint. Marseille étant une place stratégique, il décide, en 1516, d'y établir une forteresse qui allait devenir le château d'If. Malgré la menace, les travaux ne commencent que huit ans plus tard. Les Marseillais n'aiment guère cette « importune voisine » dont les murs se font bien vite imposants. La construction prend beaucoup de retard, mais pour plus de sécurité, les premières garnisons s'établissent sur l'île dès 1531, alors que la forteresse n'est pas encore achevée. Les dernières pierres sont posées durant l'année 1536, quoique la caserne Vauban ne date que de 1702.

La construction carrée de 3 étages se compose de 3 tours et se situe sur une île de 3 hectares. © Jean-Marc Rosier, Wikimedia Commons, CC by-sa 2.5

Une prison désormais célèbre

Même si le château d'If compte une garnison militaire jusqu'au milieu des années 1900, il fut principalement utilisé comme prison, et ce dès 1580. Beaucoup de protestants ont été emprisonnés entre ses murs, mais aussi d'autres illustres personnages tels que le Marquis de Sade. La forteresse est ouverte au public à partir de 1890, mais redevient une prison pendant les deux guerres mondiales. Le 7 juillet 1926, le site est classé monument historique.

À savoir : première forteresse royale de la ville de Marseille, le château d'If est aujourd'hui l'un des lieux phares du tourisme de la cité phocéenne.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi