Le lac du Chevril, à Tignes, en pleine région écotouristique. © macumazahn, fotolia

Planète

Tourisme vert : les principales destinations de l'écotourisme en France

Question/RéponseClassé sous :tourisme , Lieu touristique , écotourisme en France

En quelques années, l'écotourisme -- ou tourisme vert -- est passé d'un tourisme occasionnel pour anciens hippies à un véritable phénomène de société. Mais quelle est la définition exacte de l'écotourisme ? Et où peut-on le pratiquer en famille en France ?

Le terme « écotourisme » regroupe plusieurs notions. Il s'agit avant tout d'une forme de tourisme responsable, souvent dans des environnements naturels même si une forme de tourisme vert se développe également en ville. L'écotouriste ne fait pas que privilégier des endroits préservés pour ses vacances. Il fait également attention de ne pas dégrader l’environnement dans lequel il se rend, qu'il s'agisse des espèces ou des paysages.

Quels lieux répondent aux critères de l’écotourisme en France ?

Il existe désormais une certification internationale pour identifier les lieux qui ont une véritable démarche respectueuse de l'environnement : le label « la clef verte ». Également, le label « écolabel » permet de repérer certains établissements, comme les auberges de jeunesse ou les campings, qui minimisent leur impact sur l'environnement. Il existe également des « écohôtels », les « écogîtes » (label des gîtes de France) ou bien encore les « écovillages ». De nombreux labels régionaux privés existent, comme un écolabel européen « services d'hébergement touristique » pour les biens loués par des particuliers ou les gîtes.

Une cabane semi-enterrée écoconstruite. © Jacques Le Letty, Wikimedia Commons, CC by-sa 3.0

Quelles sont les régions les plus concernées par l’écotourisme en France ?

Même si au départ l'écotourisme s'est surtout développé dans des pays lointains grâce notamment aux amoureux d'une nature préservée, certaines régions en France développent également cette forme de tourisme vert. C'est le cas des parcs naturels régionaux, comme celui des Causses du Quercy en région Midi-Pyrénées, ou bien encore le long de la Côte de Granit rose en Bretagne ou la vallée de la Tarentaise en Rhône-Alpes. Il s'agit essentiellement de destinations où l'environnement naturel est préservé et que le touriste peut découvrir, ou redécouvrir, de façon différente. À pied, à vélo, à cheval... Autant de moyens qui limitent l'empreinte carbone. L'hébergement peut lui aussi être original et écologique, comme des cabanes dans les arbres avec des toilettes sèches, des yourtes ou bien encore des roulottes.

À savoir : devant l'engouement du public pour cette forme de tourisme respectueuse de l'environnement, il existe de nombreux sites internet qui recensent les hébergements et les lieux écotouristiques. Certains proposent des séjours adaptés en fonction d'un budget ou bien d'une thématique choisie.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi