L'impact écologique de l'eau en bouteille est 3.500 fois pire que celui de l'eau du robinet

Classé sous :Environnement , Eau , eau en bouteille

On savait que les bouteilles d'eau étaient responsables d'une grande partie de nos déchets plastique. Mais une nouvelle étude montre que leur impact écologique va bien au-delà. Les chercheurs de l'Institute for Global Health de Barcelone ont analysé le cycle de vie total de l'eau en bouteille comparé à l'eau du robinet à Barcelone, en prenant notamment en compte l'énergie utilisée pour l'extraction, la production et l'usage final du produit. Résultat : si toute la population de la métropole buvait de l'eau en bouteille, cela entraînerait un coût d'extraction des ressources 3.500 fois plus élevé que si elle consommait de l'eau du robinet. De même, l'impact sur les écosystèmes est 1.400 fois supérieur, d'après les chercheurs.

« La consommation importante d'eau embouteillée est notamment liée à la perception d'une mauvaise qualité de l'eau du robinet ainsi que par les caractéristiques organoleptiques de l'eau du robinet », expliquent les auteurs. En Catalogne, seuls 36 % des habitants jugent la qualité de l'eau du robinet « bonne » ou « très bonne » pour la boisson.

« Nous avons besoin de politiques plus actives pour changer les habitudes », appuie Cristina Villanueva, principale auteure de l'étude. « Nous pourrions par exemple organiser des campagnes pour sensibiliser le public au fait que les avantages pour la santé de l'eau minérale sont mineurs par rapport aux impacts environnementaux, ou améliorer l'accès à l'eau publique, de telle sorte qu'on n'ait plus besoin d'acheter de l'eau en bouteille ». Dans le monde, un million de bouteilles en plastique sont achetées chaque minute et à peine la moitié sont recyclées.

L’impact écologique de l’eau en bouteille est considérablement plus élevé que celui de l’eau du robinet. © DariaChich, Adobe Stock
Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Suivez l’épopée étonnante du plastique dans l’océan  Chaque année, huit millions de tonnes de plastique sont rejetées en mer. Ce matériau évolue au gré des courants, est mangé par le plancton et les organismes marins, jusqu’à contaminer toute la chaîne alimentaire. L’expédition Tara Méditerranée étudie le phénomène. Découvrez en vidéo comment ces scientifiques traquent le plastique dans les océans.