La partie occidentale de l'Europe sans nuage. Cette photo a été acquise le 9 mars par le petit satellite Proba-V de l'Agence spatiale européenne. © Esa/Vito

Sciences

En image : vue du ciel, une Europe de l'ouest sans nuage

ActualitéClassé sous :Astronautique , Observation de la Terre , Proba V

L'Europe se trouve sous l'influence de conditions anticycloniques et d'une masse d'air en provenance du Maghreb. Ces conditions météorologiques inhabituelles se traduisent par un ensoleillement et une chaleur exceptionnels en cette fin d'hiver 2014. S'y ajoute un phénomène plutôt rare. Le 9 mars, aucun nuage n'était visible au-dessus de la partie occidentale de l'Europe, comme le montre cette image du petit satellite Proba-V, de l'Esa, qui surveille le couvert végétal terrestre.

Le satellite Proba-V a pu prendre un cliché assez rare d'une très grande partie de la partie occidentale de l'Europe sans nuage. D'une résolution de 330 mètres pour un pixel, cette image a été acquise le 9 mars 2014. Elle donne l'occasion de parler de ce petit engin, de la taille d'une machine à laver mais plus lourd (140 kg). Il fait partie de ces satellites d'observation de la Terre mais lui a une spécialité pointue : la végétation.

La couleur verte de cette image s'explique donc par la nature de la mission. Proba-V est conçu pour cartographier l'utilisation des sols et la croissance de la végétation sur l'entièreté des continents tous les deux jours.

Première carte globale du couvert végétal réalisée par le satellite Proba-V en juin 2013. Cette mosaïque combine une multitude de photos acquises lors des premières révolutions du satellite autour de la Terre. © Esa

Le vert de l’Europe vu depuis l’espace

Son instrument, l'imageur Végétation, recueille la lumière dans les longueurs d'onde bleue, rouge, proche infrarouge et infrarouge moyen. Proba-V peut ainsi distinguer différents types de sols et d'espèces végétales (y compris les cultures), permettant de surveiller la croissance des forets ainsi que les plans d'eau intérieurs.

Construit par la société Qinetiq, il a été lancé en mai 2013 par Vega. Proba-V a été conçu pour faire le lien entre la fin de la mission Spot-Vegetation et le lancement de Sentinel 3, actuellement en cours de développement dans le cadre de Copernicus, le programme européen de surveillance de la Terre. Il prend donc la suite de l'instrument Végétation, embarqué sur les satellites Spot-4 et Spot-5.

Ce satellite fait partie des activités In-Orbit Technology Demonstration de l'ESA, qui sont financées via le programme GSTP (General Support Technology Programme). En d'autres termes, les satellites de la filière Proba testent de nouvelles technologies à bas coût et sont dotés d'une capacité de traitement des données qui les rendent autonomes. Le premier Proba a été lancé en octobre 2001, Proba-2 en septembre 2009, et la mission Proba-3 (constituée de deux satellites pour tester le vol en formation) le sera en 2015, voire 2016.

Cela vous intéressera aussi