Mots-clés |
  • développement durable,
  • planète,
  • Réchauffement,
  • océanographie,
  • Environnement
Observation de la Terre : l'espace au chevet de la planète

Tout semble s'accélérer de manière inexorable. Les ressources naturelles ne peuvent plus suivre le rythme effréné des activités humaines : forêts disparaissent, les sols s'érodent, les ressources halieutiques s'appauvrissent ... Cette machine si complexe qu'est la Terre serait-elle en train de s'emballer, victime des activités humaines dont l'impact tend à s'amplifier ?

Sommaire
PDF

La Terre n'est pas immuable.
Elle a toujours été le théâtre de bouleversements profonds et parfois chaotiques de sa structure, de son atmosphère, de sa croûte terrestre et de ses océans.

Tectonique des plaques, variations naturelles du climat, bombardements météoritiques ou activité solaire... L'évolution de la planète est régie par de nombreux phénomènes naturels. Chacune de ces perturbations modifie considérablement l'environnement de la planète et agit sur l'évolution de la vie à des échelles de temps très variables, pouvant aller d'une centaine à un million d'années. Suivant le rythme de ces changements, la vie subit des mutations, se transforme ; bref, elle s'adapte.

Inversement, l'homme, depuis son apparition sur Terre, n'a cessé de modifier, façonner, remodeler les paysages et l'environnement en exploitant les ressources naturelles desquelles il tire de l'énergie et se nourrit.

Mais tout semble s'accélérer de manière inexorable. Les ressources naturelles ne peuvent plus suivre le rythme effréné des activités humaines : les forêts disparaissent, les sols s'érodent, les ressources halieutiques s'appauvrissent, la biodiversité régresse, les ressources en eau sont surexploitées, les déserts avancent, la pollution envahit nos côtes, le climat se dérègle...

Cette machine si complexe qu'est la Terre serait-elle en train de s'emballer, victime des activités humaines dont l'impact tend à s'amplifier ?

A voir aussi sur Internet

Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires