Phoenix Mars Lander posé sur la surface. Vue d'artiste de ce qui - on l'espère - se réalisera lundi matin... © Nasa

Sciences

Dossier spécial : tout sur Phoenix, la sonde qui va explorer Mars

ActualitéClassé sous :Astronautique , mars , phoenix

Dans la nuit du dimanche 25 mai au lundi 26, la sonde Phoenix plongera dans l'atmosphère martienne. Si tout va bien, elle commencera alors une longue exploration minutieuse de la Planète rouge. Futura-Sciences lui consacre un dossier complet. Ce robot sophistiqué vaut bien cela...

Plus complexe que ses cousins Spirit et Opportunity, vaillants explorateurs robotisés qui crapahutent sur Mars depuis janvier 2004, Phoenix Mars Lander est un laboratoire sur pattes. Météorologue, chimiste  et géologue, il est aussi biologiste avec plusieurs expériences pour détecter la présence de molécules organiques.

Toute la mission, du choix du site d'atterrissage aux instruments embarqués, résulte de la longue expérience des missions martiennes, qui ont débuté il y a plus de quarante ans avec le rase-motte (moins de dix mille kilomètres !) de la sonde Mariner 4 en 1965.

Il est à peu près impossible de bien comprendre l'ambitieuse mission Phoenix sans se pencher sur les précieux apports des Mariner, des Viking et des autres programmes d'exploration de la planète Mars, et sans prendre en compte aussi la longue série d'échecs. La technique touche ici à ses limites et le succès n'est jamais garanti.

Pour vous donner les clés des événements qui vont se succéder à partir du moment où Phoenix atteindra l'atmosphère martienne, lundi 26 mai vers 0 heure 30, Futura-Sciences a mis en ligne un dossier complet sur Phoenix Mars Lander, en images et en vidéos. Vous y trouverez également l'historique des missions américaines vers la Planète rouge, les pionnières (comme Mariner 4), celles qui sont passées inaperçues (comme Mariner 6, arrivée près de Mars... quand Armstrong et Aldrin focalisaient les regards de l'humanité entière), celles qui ont lamentablement échoué (comme Mars Climate Orbiter, qui a tenté de se mettre en orbite dans le sous-sol martien à cause d'un problème de conversion entre pieds et mètres) et celles qui ont brillamment réussi, comme Mars PathfinderSpirit et Opportunity.

Cela vous intéressera aussi