Sciences

Diaporama : Mars Express, nouvelles lumières sur le Labyrinthe de la Nuit

ActualitéClassé sous :Astronautique , mars , Mars Express

-

La sonde européenne vient d'envoyer de superbes images de la surface martienne, permettant de reconstituer une cartographie précise et en relief d'une région particulière de l'immense Valles Marineris.

Détail d'une reconstitution stéréoscopique. Crédit : Esa/ DLR/ FU Berlin (G. Neukum)

Le dispositif HRSC (High-Resolution Stereo Camera) de la sonde européenne Mars Express a obtenu une série d'images tridimensionnelles du Labyrinthe de la Nuit, une formation géologique spectaculaire à la surface de la Planète rouge.

Cette région est située sur l'arête occidentale de Valles Marineris, une faille - ou plutôt un fossé d'effondrement - long de 4.000 kilomètres ouvert dans la croûte martienne. Car si Mars n'a pas connu de période de tectonique des plaques similaire à la Terre en raison d'une masse trop faible entraînant une évolution plus rapide, son activité volcanique a engendré d'autres phénomènes, que le domaine d'observation de Mars Express nous aide à découvrir et analyser.

Ainsi, des éruptions volcaniques particulièrement violentes dans la région de Tharsis ont provoqué divers mouvements tectoniques et la formation d'un dôme. Les structures de surface se sont diluées et ovalisées sur les parois, tandis que la partie supérieure se rompait à la manière d'un soufflé qui retombe, formant Noctis Labyrinthus qui se présente sous la forme d'un enchevêtrement de mosaïques à l'ouest de Tharsis Montes.

Celles-ci montrent des structures en forme d'incisions profondes de 5.000 mètres, aujourd'hui fortement érodées et dont de nombreux débris s'accumulent au bas de leurs pentes tandis que des roches de formation plus récente sont visibles à leurs sommets.

Cette image a été prise par la caméra HRSC de Mars Express le 25 juin 2006, durant la 3.155ème orbite de la sonde. Il s'agit d'une vue d'ensemble de Noctis Labyrinthus (le Labyrinthe de la Nuit) dont la résolution atteint 16 mètres par pixel. Crédits: Esa/ DLR/ FU Berlin (G. Neukum)

Cette image situe la vue précédente au sein de la vaste formation Valles Marineris, ainsi que la zone d'observation au cours de l'orbite 3155. Crédits: FU Berlin/ MOLA
Les images de la caméra HRSC de Mars Express sont également utilisées pour synthétiser des vues tridimensionnelles spectaculaires, qui montrent à quel type de paysage pourrait s'attendre un équipage en <a  tooltip href=orbite autour de la Planète rouge. Voici un de ces documents, vous pourrez aussi en découvrir d'autres dans notre galerie. " title=" Cette image situe la vue précédente au sein de la vaste formation Valles Marineris, ainsi que la zone d'observation au cours de l'orbite 3155. Crédits: FU Berlin/ MOLA Les images de la caméra HRSC de Mars Express sont également utilisées pour synthétiser des vues tridimensionnelles spectaculaires, qui montrent à quel type de paysage pourrait s'attendre un équipage en orbite autour de la Planète rouge. Voici un de ces documents, vous pourrez aussi en découvrir d'autres dans notre galerie. " />
Cette image situe la vue précédente au sein de la vaste formation Valles Marineris, ainsi que la zone d'observation au cours de l'orbite 3155.
Crédits: FU Berlin/ MOLA Les images de la caméra HRSC de Mars Express sont également utilisées pour synthétiser des vues tridimensionnelles spectaculaires, qui montrent à quel type de paysage pourrait s'attendre un équipage en orbite autour de la Planète rouge. Voici un de ces documents, vous pourrez aussi en découvrir d'autres dans notre galerie.
Autre perspective obtenue au départ des mêmes données.
Crédits: Esa/ DLR/ FU Berlin (G. Neukum)

Lancée le 2 juin 2003 par une fusée Soyouz-Fregat, Mars Express était la première sonde de l'Esa à se placer en orbite autour d'une autre planète. La durée de sa mission était prévue pour une durée d'une année martienne, soit 687 jours terrestres, ce qui amenait le programme d'observation à se terminer le 30 novembre 2005. Mais considérant la somme des découvertes déjà acquises et l'excellent fonctionnement de tous ses instruments, à quelques exceptions mineures près, il a été décidé de prolonger la mission, d'abord d'une année martienne, soit jusqu'au 31 octobre 2007. Finalement, Mars Express a encore eu droit à une rallonge jusqu'en 2009, car ses réservoirs contenaient un important surplus de carburant assurant sa stabilisation.

Le 25 novembre 2007, Mars Express bouclait sa cinq millième révolution autour de la Planète rouge...

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités chaque jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi