Sciences

Curiosity a franchi avec succès la dune de Dingo Gap

ActualitéClassé sous :Astronautique , mars , Curiosity

Le 6 février, Curiosity a franchi avec succès la dune de sable de Dingo Gap. Une étape salutaire qui le détourne des routes rocailleuses qui ont endommagé ses roues les semaines précédentes. Le rover poursuit sa route vers l'ouest, en direction du site KMS-9 et, à terme, le mont Sharp.

Image colorisée prise par la caméra grand angle Hazcam, située au-dessus des roues arrière, de la dune de Dingo Gap qu'a franchi Curiosity lors de son 535e jour sur Mars. © Nasa, JPL, Marco Di Lorenzo, Ken Kremer

On se souvient que fin janvier, les équipes de Mars Science Laboratory (MSL) ont réfléchi à un nouvel itinéraire pour Curiosity. En effet, ses six roues motrices sont abîmées prématurément par une route périlleuse, hérissée d'innombrables cailloux. Afin d'éviter des complications et des plaies irréversibles, les scientifiques ont donc choisi de le diriger vers un passage entre deux buttes rocheuses, nommé Dingo Gap. Plus lisse et pavé de sable, le chemin fut testé prudemment le 4 février, car il est bien sûr hors de question de risquer l'enlisement, à l'instar du rover Spirit, immobilisé depuis 2010.

Rassurés, les ingénieurs ont donc envoyé les instructions à Curiosity pour qu'il franchisse la dune le 6 février (soit son 535e jour de présence sur Mars, ou sol 535). Tout s'est bien passé et la Hazard-Avoidance Camera (Hazcam), positionnée sur le châssis arrière du rover, nous permet de revivre le passage de cette étape salutaire à travers les images grand angle enregistrées.

Le périple de Curiosity tracé sur les images acquises avec la caméra HiRise de la sonde spatiale Mars Reconnaissance Orbiter (MRO). Le rover, qui a parcouru 4,97 kilomètres depuis son arrivée le 6 août 2012, a franchi avec succès le passage de Dingo Gap. La base du mont Sharp est à environ cinq kilomètres. © Nasa, JPL, MSSS, University of Arizona, Emily Lakdawalla

Nouveau cap pour Curiosity

Quelques jours plus tard, le 9 février, l'astromobile avait déjà parcouru 41,1 mètres dans ce paysage surnommé Moonlight Valley. Un peu moins chaotique, cette route le conduit vers l'ouest et le site intéressant géologiquement de KMS-9, repéré depuis l'espace par Mars Reconnaissance Orbiter (MRO).

« À KMS-9, nous voyons trois types de terrains exposés et relativement peu couverts de poussières », explique Katie Stack, chercheuse à l'institut de technologie de Californie, ou Caltech. De nouveaux forages sont prévus, les premiers depuis Yellowknife Bay.

Roulant vers l'ouest en direction des premiers contreforts du mont Sharp (5,5 km d'altitude) situé à environ 5 km de sa position actuelle, Curiosity en a déjà parcouru autant (4,97 km au 11 février) depuis son arrivée en août 2012.

Cela vous intéressera aussi