Sciences

La Chine prépare son troisième vol spatial habité

ActualitéClassé sous :Astronautique , Shenzhou VII , Shenzhou

Le vaisseau spatial Shenzhou VII devrait prendre la route de l'espace à la fin de ce mois de septembre, emportant trois taïkonautes pour une mission de longue durée.

Récupération des astronautes Fei Junlong et Nie Haisheng après l'atterrissage de Shenzhou V. © Agence spatiale chinoise

Bien qu'aucun détail n'ait filtré de la part des autorités ni de l'agence spatiale chinoise, on peut déduire des nombreuses déclarations effectuées depuis le début de cette année par divers responsables que le lancement de Shenzhou VII est prévu pour la fin septembre, soit entre la fin des Jeux Olympiques et la fête nationale chinoise.

Comme avant les deux précédents vols de Shenzhou V et Shenzhou VI, ces déclarations convergent vers plusieurs points, donnant un aperçu de ce que sera cette mission.

Shenzhou 6, selon la télévision chinoise.

L'équipage du vaisseau devrait être porté à trois hommes au lieu de deux pour Shenzhou VI, dont un (au minimum) sortira dans l'espace, peut-être à plusieurs reprises. Si on considère aussi que ce vol devrait être de longue durée, les observateurs s'attendent à ce que les Chinois modifient significativement la conception du vaisseau.

En plus d'un siège supplémentaire, le vaisseau devra embarquer tout le matériel logistique et de soutien vie qui accompagne nécessairement ce troisième passager. Un sas devra en outre être aménagé sur le vaisseau, impliquant un accroissement significatif de la masse.

On ignore encore si Shenzhou VII est conçu sur le modèle de ses prédécesseurs, qui auraient dans ce cas été utilisés en-dessous de leurs possibilités dans un but expérimental ou de qualification. Mais il est certain que le lanceur Longue Marche 2F aura exigé une adaptation à cette charge supplémentaire.

Le lanceur Longue Marche 2F utilisé pour placer Shenzhou en orbite. Crédit Agence spatiale chinoise.

Comme les autres vaisseaux de la série, Shenzhou VII sera placé sur une première orbite de 200 x 300 km environ, qui sera ensuite circularisée. Après seulement pourront débuter les expériences prévues, dont les sorties dans l'espace, qui s'effectueront au moyen de scaphandres dérivés du type Orlan russe. On ignore quelle sera la mission à accomplir hors de Shenzhou, mais il est vraisemblable que seront répétés les gestes qui, plus tard, seront accomplis durant l'assemblage en orbite de la première station spatiale chinoise.

Chronologie des vols habités chinois

Six vaisseaux Shenzhou ont été placés en orbite à ce jour, dont deux avec équipage. En voici le détail.

19 novembre 1999 :

La Chine lance son premier vaisseau spatial Shenzhou au moyen d'une fusée Longue Marche 2F. Son module atterrit le lendemain en Mongolie intérieure après avoir effectué 14 révolutions autour de la Terre.

9 janvier 2001 :

Lancement de Shenzhou II avec des animaux et des cultures de bactéries. Atterrissage le 16 janvier en Mongolie intérieure.  64 expériences scientifiques.

25 mars 2002 :

Lancement de Shenzhou III et récupération le 1er avril en Mongolie intérieure après 108 révolutions. 44 expériences scientifiques.

29 décembre 2002 :

Lancement de Shenzhou IV. Récupération le 5 janvier 2003. 52 expériences scientifiques.

15 octobre 2003 :

Lancement de Shenzhou V depuis la base de Jiuquan avec à son bord le taïkonaute Yang Liwei. La Chine devient la troisième puissance à pouvoir lancer un homme dans l'espace par ses propres moyens. Atterrissage le 16 octobre.

12 octobre 2005 :

Lancement de Shenzhou VI avec à son bord deux astronautes Fei Junlong et Nie Haisheng. Atterrissage le 16 octobre 2005.

Cela vous intéressera aussi