Sciences

Le vol de Shenzhou 7 est programmé : ce sera le 25 septembre

ActualitéClassé sous :Astronautique , Shenzhou 7 , Shenzhou

Dans dix jours, une fusée chinoise Longue Marche emmènera dans l'espace trois hommes, dont l'un effectuera une sortie extravéhiculaire. L'expédition Shenzou 7 démontre une maîtrise certaine du calendrier et une progression mesurée mais régulière des capacités de la Chine en matière spatiale.

Représentation de l'intérieur d'un vaisseau Shenzhou (type générique). Crédit Agence spatiale de Chine

Trois astronautes - dénommés taïkonautes par la presse - prendront pour la première fois place à bord du vaisseau. Cette configuration triplace apparaît logique puisque la famille Shenzhou est dérivée, à de multiples améliorations près, des Soyouz russes.

Cette mission, le troisième vol spatial habité chinois, verra pour la première fois un homme sortir dans l'espace à l'instar de ce que Russes et Américains réalisent désormais couramment. Zhai Zhigang, un pilote militaire de l'armée de l'air âgé de 42 ans, utilisera une combinaison elle aussi dérivée des modèles russes. Au cours de sa balade sous les étoiles, ce taïkonaute déploiera un petit satellite d'observation de la Terre équipé de caméras CCD dont les images devraient être rendues publiques.

Il sera accompagné des membres d'équipage Liu Boming et Jing Haipeng, qui contrairement à ce qui avait été supposé, resteront à l'intérieur du vaisseau.

Une progression qui impressionne

La Chine est la troisième nation au monde capable de lancer ses propres équipages dans l'espace par ses propres moyens. Et bien qu'il apparaisse clairement que les autorités accordent un maximum d'attention à la sécurité, notamment en espaçant les vols de façon à mettre à profit l'expérience acquise, la progression des scientifiques est frappante comme le montre cet aperçu :

Russes

  • Vostok 1, premier Russe en orbite : 12 avril 1961
  • Voskhod 1, premier vaisseau biplace : 12 octobre 1964 (7e vol russe habité)
  • Voskhod 2, premier "piéton" dans l'espace : 18 mars 1965 (8e vol russe habité)

Américains

  • Mercury 6, premier Américain en orbite : 20 février 1962
  • Gemini 3, premier vaisseau biplace : 23 mars 1965 (5e vol américain habité
  • Gemini 4, premier "piéton" dans l'espace : 3 juin 1965 (6e vol américain habité)

Chinois

  • Shenzhou 5, premier Chinois en orbite : 15 octobre 2003
  • Shenzhou 6, premier vaisseau biplace : 12 octobre 2005 (2e vol chinois habité)
  • Shenzhou 7, premier "piéton" dans l'espace : 25 septembre 2008 (?) (3e vol chinois habité)

A cette succession de dates (qui ne prennent en compte que les missions en orbite), on constate que si Russes et Américains semblent avoir précipité leur progression (quelques mois seulement séparent l'envoi de la première capsule à occupants multiples de la première sortie dans l'espace), la compétition engagée sous l'aiguillon de la guerre froide n'y étant d'ailleurs pas étranger, on ne perçoit rien de tel du côté chinois, où la progression démontre plutôt maîtrise et sûreté.

Espace chinois : un avenir prometteur

Notons aussi au passage l'enchaînement des vols chinois qui, contrairement aux pratiques russes et américaines, font l'impasse sur de nombreuses missions intermédiaires. Or, l'expérience acquise (notamment par les Russes) ne saurait tout expliquer. La réalisation de missions habitées s'avère d'une grande complexité, bien plus qu'un lancement de satellites, et ne laisse aucune place à l'improvisation, encore moins à la précipitation (quelques agences spatiales privées l'ont amplement démontré ces derniers temps malgré elles...).

Décidément, on peut s'attendre à de nombreuses surprises de ce côté, un fait dont les décideurs occidentaux feraient bien de se préoccuper. On peut facilement imaginer une station spatiale arborant pavillon chinois mise en orbite alors que le monde occidental privé de navettes éprouverait les plus grandes difficultés à expédier ses équipages dans l'espace...

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi