Sciences

En bref : l’Inde lance trois satellites

ActualitéClassé sous :Astronautique , Inde , ISRO

Pour son premier lancement de l'année, l'Agence spatiale indienne met en orbite trois satellites d'un coup. Un lancement réussi qui rattrape l'échec de décembre 2010 quand un GSLV avait explosé en plein vol, quelques instants après son décollage.

L'Isro a lancé avec succès son premier lanceur de l'année avec à la clé la mise à poste de trois satellites. Une mission réussie qui donne le sourire au spatial indien, affecté par l'échec de deux lanceurs GSLV en 2010. © Isro

Pour sa première mission de l'année, l'Agence spatiale indienne, l'Isro, a lancé avec succès trois satellites. Initialement prévu en janvier, puis reporté une première fois en février, le lanceur PSLV a finalement décollé ce mercredi matin depuis le centre spatial Satish Dhawan de Sriharikota, sur la côte sud-est de l'Inde. Les trois satellites ont successivement été mis à poste, à quelque 800 kilomètres d'altitude.

Une mission très scientifique

Les trois satellites lancés sont tous scientifiques. Avec une masse de 1.206 kilos, RessourceSat-2 est le plus lourd des trois. Il s'agit d'un satellite d'observation de la Terre qui a pour objectif d'étudier les effets de l'activité humaine sur les ressources naturelles du pays. Il prend le relais de ResourceSat-1, qu'il remplace.

Quant aux deux autres satellites, il s'agit de petites plateformes. YouthSat est un observatoire spatial de 92 kilos conçu pour étudier les radiations solaires. Il est développé conjointement par l'Isro et l'Université Lomonosov de Moscou. Enfin, X-Sat (106 kilos) est le premier microsatellite singapourien construit par l'Université technologique de Nanyang pour une mission de surveillance de l'érosion des sols et des changements environnementaux. Il doit également démontrer les capacités de Singapour à opérer un satellite.

Cela vous intéressera aussi