Sciences

L'astronaute Shannon Lucid met fin à une carrière exceptionnelle

ActualitéClassé sous :Astronautique , Shannon Lucid , Nasa

L'astronaute américaine Shannon Lucid vient de prendre sa retraite après plus de trois décennies passées à la Nasa. Retour sur la carrière de celle qui fut notamment la seule femme américaine à séjourner dans la station Mir. 

Shannon Lucid à bord de la station Mir en 1996. © Nasa

Bien qu'elle soit née un 14 janvier 1943 en Chine (à Shanghai où son père était missionnaire), Shannon Lucid a grandi dans l'Oklahoma où elle obtient son doctorat de biochimie en 1973. Cinq ans plus tard elle est sélectionnée par la Nasa pour faire partie du premier corps de femmes astronautes. Elle s'envole pour la première fois en 1985 à bord de la navette Discovery. C'est alors le dix-huitième vol d'une navette et le cinquième pour Discovery qui emporte sept astronautes dont le Français Patrick Baudry et le sultan Al Saud, premier musulman à voler dans l'espace. La mission, qui se déroule du 17 au 24 juin, est principalement destinée à mettre en orbite trois satellites de télécommunication.

Quatre ans plus tard, Shannon Lucid est à bord d'Atlantis pour la mission STS-34. Le vol, qui se déroule du 18 au 23 octobre 1989, permet de déployer la sonde Galileo et de l'expédier en direction de Jupiter qu'elle explorera pendant plusieurs années. Shannon Lucid repart dans l'espace en 1991 (STS-43, une mission de neuf jours à bord d'Atlantis pour lancer un satellite) et en 1993 à bord de la navette Columbia, un vol de 14 jours destiné principalement à réaliser des expériences médicales. Il s'agit d'étudier l'adaptation du corps humain à l'apesanteur et le mal de l'espace, un syndrome qu'éprouvent près de la moitié des astronautes lors des premiers jours de vol.

Premier corps de femmes astronautes de la Nasa en 1978 composé de gauche à droite de : Shannon Lucid, Margaret Rhea Seddon, Kathryn D. Sullivan, Judith A. Resnik, Anna L. Fisher et Sally K. Ride. © Nasa

Shannon Lucid : six mois à bord de Mir

Le 22 mars 1996, Shannon Lucid s'envole à bord d'Atlantis en direction de la station spatiale Mir où elle va passer 179 jours, devenant alors la femme ayant séjourné le plus longtemps dans l'espace, un record que lui ravira l'Américaine Sunita Williams en 2007 avec 195 jours passés à bord de la Station spatiale internationale.

En 1996 la station Mir est un complexe orbital que les Russes assemblent depuis une dizaine d'années. D'un volume habitable équivalent à celui de six autobus pour une masse de plus de 120 tonnes, Mir (qui signifie paix et monde en russe) tourne sur une orbite basse (390 kilomètres d'altitude) qu'elle ne quittera que le 23 mars 2001 lorsqu'elle sera volontairement précipitée dans l'océan Pacifique sud. Shannon Lucid fait partie du contingent de sept Américains qui, à partir du mois de mars 1995, passeront au total plus de deux ans à bord de Mir, en vertu des accords de coopération spatiale signés en 1992 par les présidents George H.-W. Bush (américain) et Boris Eltsine (russe). Pendant son séjour à bord de la station Mir, Shannon Lucid participera à de nombreuses expériences en sciences physiques et sciences de la vie. À son retour elle reçoit la médaille d'honneur de l'espace dont le premier bénéficiaire fut Neil Armstrong.

Ce séjour à bord de la station Mir sera la dernière mission dans l'espace pour l'Américaine qui travaillera ensuite comme chef scientifique au siège de la Nasa à Washington et comme contrôleur de vol, devenant l'interlocutrice de ses collègues astronautes à bord des navettes ou de l'ISS. Shannon Lucid a pris sa retraite il y a quelques jours.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités chaque jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi