Selon des chercheurs de l’université de Kobe (Japon), Ganymède, une lune de Jupiter, porterait les traces du plus grand cratère d’impact du Système solaire. © Igor_Filonenko, Adobe Stock
Sciences

Un astéroïde de 150 km de rayon a frappé la plus grande lune du Système solaire

ActualitéClassé sous :astéroïdes , Ganymède , Jupiter

-

Le plus grand cratère d'impact du Système solaire pourrait bien avoir été découvert sur Ganymède, une lune de Jupiter. Ces traces se retrouvent sur une surface de pas moins de 7.800 kilomètres de rayon. Il aurait été causé par un astéroïde de 150 kilomètres de rayon s'abattant sur la planète à une vitesse de 20 kilomètres par seconde.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Ce sont tous les astéroïdes connus dans notre Système solaire  Regardez comme ils sont nombreux : voici tous les astéroïdes identifiés par les astronomes depuis le premier découvert en 1801. Le nombre de découvertes a littéralement bondi depuis la fin du XXe siècle. 

Ganymède, c'est le satellite naturel le plus grand de notre Système solaire. Il est même plus grand que Mercure. Et lorsque les sondes Voyager à la fin des années 1970, puis Galileo -- entre 1995 et 2003 -- ont survolé cette lune de Jupiter, elles lui ont découvert des sillons. Des années plus tard, des chercheurs de l’université de Kobe (Japon) se sont repenchés sur ces données. Après une analyse précise de l'orientation et de la distribution de ces sillons, ils suggèrent qu'ils pourraient être les dernières traces d'un cratère géant.

Si les chercheurs se sont d'abord intéressés à ces sillons, c'est parce qu'ils sont supposés être les plus anciennes caractéristiques de surface de Ganymède. Une manière de retracer son histoire ancienne, donc.

Les chercheurs de l’université de Kobe (Japon) ont simulé l’impact sur Ganymède d’un astéroïde de 150 km de rayon frappant le satellite à quelque 20 km/s. © Université de Kobe

De quoi expliquer la structure interne de Ganymède

Ces sillons seraient placés, sur la surface de Ganymède, le long d'un motif en anneau d'un rayon de pas moins de 7.800 km. Et les simulations informatiques permettent aux chercheurs d'avancer que le cratère sous-jacent a pu être formé par l'impact d'un astéroïde d'un rayon de 150 km frappant à 20 km/s. Ce ne serait alors, ni plus ni moins, que le cratère d’impact le plus grand jamais décelée dans le Système solaire. Bien plus grand que la structure similaire déjà identifiée sur Callisto, un autre satellite de Jupiter : le cratère Valhalla et ses 1.900 km de rayon.

Cette découverte pourrait expliquer l'origine de la structure de Ganymède en couches différenciées. Une telle structure, en effet, nécessite un énorme apport de chaleur. Dont la source pourrait bien être cet impact d’astéroïde. Et les chercheurs espèrent désormais que les futures missions d'exploration pourront leur apporter des informations plus précises à ce sujet.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !