Une statuette en bronze datant de l'époque gallo-romaine a été découverte près de Rennes et représenterait le dieu Mars. © Emmanuelle Collado, Inrap
Sciences

Des objets de culte gallo-romains ont été découverts en Bretagne

ActualitéClassé sous :archéologie , Antiquité , Bretagne

[EN VIDÉO] Les experts du passé : de mystérieuses inscriptions gallo-romaines  À Rennes, en fouillant une ancienne villa gallo-romaine, des archéologues ont découvert d'étranges inscriptions gravées. Ce rare témoignage est entouré de mystère. Qui en est à l’origine et pourquoi se trouve-t-il là ? Tant de questions auxquelles l’Inrap (Institut de recherches archéologiques préventives) nous répond au cours de ce nouvel épisode des Experts du passé. 

La Bretagne fut conquise par les Romains et le mélange des cultures a donné naissance à des sanctuaires. Des objets de culte gallo-romains ont été découverts près de Rennes et témoignent de l'incorporation des divinités romaines dans la culture celte locale.

Au premier siècle avant J.-C., un sanctuaire fut érigé dans les environs de Rennes. Ce dernier fut vraisemblablement utilisé durant cinq siècles et permet de comprendre quelles furent les pratiques et croyances religieuses notamment des celtes de la région, nommés Riedones. L'étude de ce type de complexe est particulièrement intéressante du point de vue de l'émergence de la culture gallo-romaine. Une publication de l'Inrap rapporte que le sanctuaire abrite deux temples ainsi que deux petites « chapelles » situées dans un espace servant probablement à accueillir les participants aux cérémonies.

Une coupe en bronze arbore des anses avec des symboles de foudre et des aigles, attribués au culte de Jupiter. © Emmanuelle Collado, Inrap

Un sanctuaire pour plusieurs dieux ?

Des archéologues ont découvert une statuette en bronze du dieu Mars, ce qui suggère que l'un des deux temples était sans doute dédié au culte de cette divinité. Il est, par ailleurs, important de noter que si le dieu Mars est associé à la guerre dans les régions traditionnellement romaines, en Gaule romaine il est un dieu bienveillant et protecteur.

Le communiqué fait également mention de la découverte d'un autre objet sacré qui se présente sous la forme d'une coupe en bronze avec deux anses. Ces dernières sont ornées de sculptures représentant la foudre et un aigle. Or, ces derniers attributs sont ceux de Jupiter, ce qui laisse penser que plusieurs divinités étaient célébrées dans ce sanctuaire gallo-romain.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !