Sciences

Chactún, l’importante cité Maya fraîchement découverte au Mexique

ActualitéClassé sous :archéologie , archéologie maya , cité Maya

L'événement est assez rare pour être souligné : une nouvelle cité Maya vient d'être découverte au Mexique, dans la jungle, sous un épais couvert végétal. D'une superficie de 22 ha, Chactún abrite 15 pyramides et plusieurs terrains de jeu de balle. Va-t-elle nous dire pourquoi la civilisation Maya s'est éteinte ?

Les glyphes gravés sur les stèles dressées Maya servaient essentiellement à glorifier les rois, par exemple en rapportant des événements marquants de leurs règnes. © Inah

Certains pensent que, grâce aux satellites, nous connaissons parfaitement la surface de notre planète. Ils se trompent ! La preuve : une nouvelle cité Maya vient d'être découverte au Mexique, profondément tapie sous le couvert végétal de la réserve de biosphère de Calakmul (État de Campeche). Ce site de 22 ha situé dans les basses terres de la péninsule du Yucatán, entre les régions de Río Bec et Chenes, remonterait à la période classique de cette civilisation précolombienne, soit de 600 à 900 après J.-C.

Les vestiges trouvés à Chactún, nom qui signifie « pierre rouge » en Maya, se composent de 15 pyramides (dont l'une d'entre elles fait 17 m de haut), de plusieurs terrains de jeu de balle (un sport rituel vieux de 3.000 ans), de nombreuses places et enfin, de hautes stèles dont certaines sont gravées. Cet inventaire repose sur les observations réalisées par l'équipe d'archéologues que dirige Ivan Sprajc, de l'Académie slovène des sciences et des arts, qui travaille avec l'appui de l'Institut national mexicain d'anthropologie et d'histoire (Inah).

Ivan Sprajc devant l'un des murs découverts sur le site Maya de Chactún, 120 km à l'ouest de la ville de Chetumal, un ancien port Maya. © Inah

Ces vestiges témoignent de l'importance de cette cité. Selon les premières estimations, elle devait abriter entre 30.000 et 40.000 personnes à son apogée, donc moins que les 90.000 habitants qui peuplaient Tikal à la même époque (Guatemala). Chactún aurait été totalement abandonnée voilà environ un millier d'années, pour des raisons qu'il reste à déterminer : changement climatique, pression démographique, guerre, rébellion ? 

Des indices sur le déclin des Mayas ?

Les précieux indices ayant mené à cette découverte ont été observés sur des photographies aériennes prises il y a 15 ans par la Commission national mexicaine pour la connaissance et l'utilisation de la biodiversité (Conabio). Cet organisme les avait alors réalisées pour suivre l'évolution de la réserve de biosphère. Il a ensuite fallu trois semaines aux scientifiques pour se créer un accès jusqu'au site (il fait 16 km de long), et six semaines supplémentaires pour cartographier la cité, puis décrire les principaux édifices.

Pour être honnête, il faut préciser que Chactún vient seulement d'être découverte... par des scientifiques. Plusieurs éléments trouvés sur place, comme des marques laissées sur des arbres, suggèrent que des Hommes ont visité le site voilà 20 à 30 ans. Il s'agissait vraisemblablement de bûcherons ou d'extracteurs de gomme qui ont précieusement gardé secret leur périple. 

Les scientifiques se réjouissent déjà d'étudier plus en détail cette cité précolombienne, car elle se situe dans un « désert archéologique ». Chactún devrait notamment fournir de précieuses informations sur les relations qui unissaient les différentes régions de la civilisation Maya. Rappelons qu'à son apogée, elle couvrait le Belize, le Honduras, le Guatemala, le Salvador, et le sud du Mexique. Par ailleurs, les spécialistes espèrent également trouver de nouveaux indices fournissant des éléments de réponse à une question pour le moins récurrente : pourquoi les Mayas ont-ils disparu ?

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi