L'œuf, âgé de mille ans, découvert par les archéologues israéliens. Fissuré, l'œuf a perdu une grande partie de son contenu. © Yoli Schwartz, Israel Antiquities Authority
Sciences

Des archéologues découvrent un œuf vieux de 1.000 ans et ... le cassent

ActualitéClassé sous :archéologie , fouille archéologique , site archéologique

Une découverte exceptionnelle et très fragile ! Malheureusement, un œuf pondu il y a 1.000 ans s'est fissuré lors de son exhumation. Mais, les scientifiques l'ont réparé et ont encore assez de son contenu pour l'analyser. 

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Interview : les oiseaux sont-ils les derniers descendants des dinosaures ?  Avec les multiples découvertes de dinosaures à plumes en Chine, se pose la question du lien avec les oiseaux. Ces derniers pourraient-ils être les descendants de ces créatures disparues ? Futura-Sciences a interviewé Éric Buffetaut, paléontologue, afin d’en savoir plus sur la question. 

Il y a 1.000 ans, une poule a pondu un œuf dans la ville antique de Yavneh en Israël. Par un heureux hasard, cet œuf a traversé le temps jusqu'à nous en restant intact. Cette découverte rarissime a été faite par les archéologues de l'Autorité des antiquités d'Israël (AAI), la branche du gouvernement en charge des fouilles archéologiques dans le pays. Des coquilles d'œufs sont souvent exhumées des sites archéologiques, mais trouver un œuf entier reste une découverte exceptionnelle. 

L'œuf a été retrouvé dans une fosse d'aisance, un genre de latrine antique, au milieu de selles humaines. L'environnement anaérobie produit par ces dernières ont conservé l'œuf et son intérieur, sans que la coquille ne s'altère. Il n'en reste pas moins très fragile. Les archéologues l'ont appris à leurs dépends. Cette histoire rocambolesque est rapportée par le Smithsonian Magazine

Alla Nagorsky fait partie de l'équipe qui a découvert l'œuf. © Gilad Shtern, Israel Antiquities Authority
Cet œuf est resté intact pendant 1.000 ans, caché dans une fosse d'aisance en Israël. © Dafna Gazit, Israel Antiquities Authority

Un œuf cassé, mais pas d'omelette

Malgré toutes les précautions prises pour extraire l'œuf, enfoui depuis mille ans de la fosse, sa coquille s'est fissurée et la majeure partie de son contenu a été perdu. Heureusement, Ilan Naor, directeur du laboratoire de conservation des matériaux organiques de l'AAI est parvenu à refermer la brèche. Il reste assez de jaune d'œuf pour faire des analyses d'ADN.

Cette fosse d'aisance contenait d'autres trésors. Les archéologues ont également mis au jour trois statuettes en os et une lampe à huile typique de la période Abbasside qui s'est étendue entre 750 à 1258. Les plus anciennes traces d'élevage de volaille que nous connaissons datent d'il y a 2.300 ans et ont été découvertes sur le site de Marésha en Israël. 

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !