Avant de choisir sa mutuelle, il peut être utile de mieux cerner ses besoins en complémentaire santé… © Andrey Popov, Adobe Stock
Santé

Comment mieux comprendre et bien choisir sa complémentaire santé ?

Question/RéponseClassé sous :Santé , Assurance maladie , complémentaire santé
 

Le système de santé français prend appui sur l’Assurance Maladie, un régime obligatoire à taux unique. Cependant, la Sécurité sociale ne rembourse pas la totalité des dépenses des assurés, lesquels doivent alors souscrire à une complémentaire santé. Mais, avant de la choisir, il peut être utile de mieux comprendre ce système…

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Que révèle la couleur de l'urine sur votre santé ?  En temps normal, l’urine est toujours de couleur jaune. Dans certains cas, l’urine est toutefois brune, rouge, verte ou jaune fluorescent. Qu’est-ce que cela signifie et faut-il s’inquiéter ? 

En France, près de 500 organismes proposent une prise en charge complémentaire à l’Assurance Maladie et seulement 5 % des Français ne cotisent à aucune mutuelle santé, preuve de l’importance accordée dans notre pays à ce type de prestation. Il faut cependant savoir que les cotisations engagées auprès des mutuelles peuvent grandement varier d’un contrat à un autre. Alors, comment s’y retrouver ?

À quoi sert une complémentaire santé ?

Le rôle d’une mutuelle santé est de compléter les remboursements pris en charge par la Sécurité sociale. Elle se révèle avantageuse pour atténuer les dépenses ou même couvrir la totalité des frais médicaux amorcés. Une complémentaire santé permet d’être mieux remboursé des soins effectués. Certains d’entre eux ne le sont parfois pas du tout de la part de l’Assurance Maladie à l’instar de consultations de médecines alternatives (ostéopathie, acupuncture, diététique…), de chambres particulières lors d’un séjour hospitalier, de certaines lentilles de contact ou encore de la chirurgie réfractive.

Adhérer à une mutuelle permet également de ne pas avoir à avancer les frais pour les dépenses de santé. Le professionnel de santé est donc directement remboursé par les différents organismes sans que le ou la patient(e) ne soit contraint(e) de s’acquitter de la somme qui sera prise en charge. Attention, cela n’est pas valable systématiquement et le remboursement dépend surtout des garanties prévues dans le contrat souscrit par l’assuré.

Une complémentaire santé vient combler tout ou partie des frais engagés que ne prend pas en charge l'Assurance Maladie. © oceane2508, Adobe Stock

Quels facteurs prendre en compte dans le choix de son contrat de mutuelle santé ?

Avant d’opter pour un contrat au profit d’un autre, il est essentiel de faire le point sur ses besoins concernant sa santé. Selon la situation de chacun, ils peuvent s’avérer considérablement différents, l’âge, l’état de santé étant des facteurs inégaux. Ainsi, le port de lunettes, la nécessité de soins dentaires ou encore l’obligation de consulter un spécialiste sont des dépenses à prendre incontestablement en compte dans le choix de garanties proposées dans le contrat et adaptées à l’assuré.

À contrario, il est évidemment inopportun de s’orienter vers un contrat qui couvre des soins non justifiés comme par exemple le remboursement d’aides auditives si l’ayant droit n’en a aucun besoin.

Ainsi, ce sont les différentes garanties souscrites qui engendrent des variations de tarifs au niveau des contrats. Ce point est à prendre en considération car le prix peut varier du simple au triple !

Comment se décider pour un contrat en particulier ?

Pour aider les assurés à se décider sur le choix du contrat le plus adapté à leur situation, il existe des comparateurs de mutuelles. Après avoir sélectionné les critères inhérents aux personnes à prendre en charge, ces derniers sont en mesure de proposer une sélection d’organismes de santé en fonction des souhaits de couverture formulés (formule économique, formule budget, formule confort…). En effet, cet outil peut s’avérer être une aide précieuse dans un marché où l’offre pléthorique des contrats est parfois ardue à déchiffrer.

L’étude des contrats de mutuelle peut être chronophage, aussi peut-il s’avérer intéressant de s’attarder sur certains niveaux de garantie, sachant que les plus couvrants sont aussi les plus chers. Les actes ou équipements onéreux dont certaines personnes peuvent difficilement se passer peuvent ainsi faire l’objet d’une attention particulière pour choisir une mutuelle. Il est également intéressant de se renseigner sur le délai des remboursements et sur les carences éventuelles qui peuvent être appliquées par les complémentaires santé.

Enfin, il ne faut pas hésiter à demander plusieurs devis pour pouvoir se décider plus facilement !

Abonnez-vous à la lettre d'information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement). Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !