La couperose ou rosacée est une maladie de la peau affichante, visible et pouvant générer des complexes. Elle touche les vaisseaux sanguins du visage. Elle se traduit par des rougeurs, principalement sur les joues mais aussi le nez, le front et le menton. Quelles sont les possibilités de traitement ? Que faire pour atténuer les symptômes ?

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Les plaquettes patrouillent dans les vaisseaux sanguins Les plaquettes (en rouge) se déplacent dans les vaisseaux sanguins et interagissent avec les cellules de Kupffer (en bleu), qui sont les macrophages résidents du foie. Par ce biais elles peuvent détecter la présence d’agents infectieux.

La rosacée est une maladie chronique, qui touche beaucoup plus souvent les femmes que les hommes. Elle apparaît souvent vers l'âge de 30 ans et peut ensuite disparaître vers l'âge de 60 ans. Elle est la conséquence d'une dilatationdilatation anormale des vaisseaux sanguins sous la peau, qui deviennent visibles à l'œil nu.

Pour atténuer la couperose, il est important de connaitre les éléments qui peuvent la déclencher ou l'aggraver : une exposition au soleilsoleil ou au ventvent, des changements brusques de température, une activité physiquephysique intense, de la fièvrefièvre, une consommation d’alcool, les aliments épicés, une émotion vive. Les facteurs déclenchants peuvent être différents d'un patient à l'autre. À chacun de les identifier puis de les éviter, dans la mesure du possible.

Les produits cosmétiques alcoolisés, parfumés ou particulièrement gras sont à éviter dans tous les cas. Concernant le maquillage, les produits dit « non comédogènes » sont à privilégier pour ne pas boucher les pores de la peau. La peau du visage doit être soigneusement nettoyée matin et soir, même en l'absence de maquillage.

Des boutons ressemblant à de l'acné peuvent survenir durant les crises. © praisaeng, Fotolia
Des boutons ressemblant à de l'acné peuvent survenir durant les crises. © praisaeng, Fotolia

Quel est le traitement de fond ?

Le traitement de fond vise à réduire les symptômessymptômes et à contrôler l'évolution de la maladie. Il n'existe pas de traitement curatifcuratif ou définitif.

Le laser vasculaire permet d'atténuer la dilatation des vaisseaux. Ayant une visée uniquement esthétique, il n'est pas pris en charge par l'Assurance maladie. Il doit être réalisé par un dermatologuedermatologue, en hiverhiver, sur une peau non bronzée et non inflammatoire, en dehors des poussées. Le nombre de séances dépend de l'étendue et de l'intensité de la rosacée. Il est possible que cette dernière revienne quelque mois ou quelques années après le traitement. Dans ce cas, des séances d'entretien sont nécessaires.

Il existe aussi un gel cutanécutané, à base de brimonidine. Son action vaso-constrictrice permet de limiter les rougeurs pendant 8 à 10 heures. Il n'est pas remboursé mais nécessite une ordonnance. Il doit être appliqué en couche mince une fois par jour, le matin.

Quel est le traitement des poussées ?

Chez certaines personnes, la rosacée peut prendre une forme papulo-pustuleuse lors de poussées ou de crises. Dans ce cas, un traitement local par métronidazole sera prescrit par le dermatologue. Il s'agit d'une crème à appliquer une fois par jour le soir. La zone traitée ne doit pas être exposée au soleil. Dans les formes les plus sévères, un traitement antibiotique oral peut être associé (doxycycline). Il réduit les papules et les pustules mais pas les rougeurs. Le traitement dure en général 1 mois.