Eczéma sur les bras, les mains, le visage : que faire ? © Valua Vitaly, Fotolia

Santé

Eczéma sur les bras, les mains, le visage : que faire ?

Question/RéponseClassé sous :médecine , Santé , eczéma

L'eczéma est une maladie de peau ayant le plus souvent une origine allergique. Que faire en cas d'apparition d'eczéma sur les mains, les bras ou le visage ?

Il est fréquent de voir apparaître de l'eczéma sur les zones les plus en contact avec l'environnement telles que le visage, les mains et les bras. Quelles sont les causes possibles de ces eczémas ? Quelle conduite tenir en cas d'eczéma du visage, des mains et des bras ?

Eczéma du visage. © Silentalex88, Fotolia

L'eczéma du visage, des rougeurs qui démangent

L'eczéma du visage peut prendre des formes différentes selon l'origine :

  • En cas d'eczéma allergique de contact, le plus souvent, des plaques rouges, parfois suintantes, sont observées. Elles sont situées sur les zones de contact avec le produit auquel la personne est allergique. Par exemple, en cas d'allergie à un maquillage des paupières, on n'observera de l'eczéma que sur les paupières et en cas d'allergie au rouge à lèvre, il n'y en aura que sur les lèvres. Il suffit alors d'éviter le contact avec l'allergène en cause.

  • Chez l'enfant, et parfois chez l'adulte, il est possible d'observer de l'eczéma atopique (ou dermatite atopique), touchant alors préférentiellement les joues chez le bébé. Il s'agit d'une forme constitutionnelle d'eczéma dont la cause est encore mal connue (rôle de la sécheresse de la peau, des antécédents familiaux et de l'hyper-réactivité de la peau à son environnement). La lutte contre la sécheresse de la peau dans cette dermatite atopique passe surtout par l'utilisation de soins de toilette doux et de crèmes hydratantes.

  • On appelle souvent « eczéma séborrhéique » une dermite du visage touchant préférentiellement les sillons nasogéniens, les sourcils, la lisière du cuir chevelu, voire les paupières et les conduits auditifs. Son traitement requiert l'emploi d'antifongiques et de soins de toilette doux.

Dans les cas d'eczéma du visage, quelle qu'en soit la cause, il faut toujours être très doux avec la peau et les lésions, en utilisant des soins de toilette doux, des soins hydratants...

Eczéma des mains. © Ольга Тернавская, Fotolia

L'eczéma des mains, souvent récidivant

Les mains sont l'autre partie du corps constamment en contact avec l'environnement, ses agressions (froid, eau, produits caustiques...) et ses allergènes. Les récidives sont donc fréquentes.

Comme pour l'eczéma du visage, il existe des formes différentes :

  • La dyshidrose est un eczéma des mains sous forme de cloques d'eau sur les doigts, les mains et les poignets. Elle peut résulter d'une allergie de contact (pelure de citron, baume du Pérou contenu dans les cosmétiques...) ou par ingestion (nickel contenu dans les aliments...), mais aussi et surtout par complication d'une mycose des mains ou des pieds par manuportage. Dans ce cas, il faut traiter la mycose.

  • La pulpite fissuraire est un eczéma des mains sous forme de fissures des doigts. Les fissures sont parfois liées à une allergie de contact (produit manipulé lors du travail, du bricolage...), mais elles sont souvent causées ou aggravées par la sécheresse de la peau et l'environnement : manipulation de produits ménagers, de végétaux (narcisse, tulipe, jacinthe...), épluchage de légumes acides (tomate, ail...), mains souvent dans l'eau. Il faut alors éviter les facteurs favorisants, par exemple en portant des gants, et hydrater abondamment les doigts.

  • L'eczéma profus des mains est souvent d'origine allergique (eczéma au ciment par exemple). Il faut alors éviter l'allergène.
Eczéma du bras. © Milan Lipowski, Fotolia

L'eczéma des bras, multiforme

Les bras sont touchés par l'eczéma dans des zones souvent spécifiques, par exemple :

  • L'eczéma des coudes, fréquent chez l'enfant, provoque des petites élevures de peau sèche sur le relief osseux du coude, pour lesquelles les médecins prescrivent des dermocorticoïdes.

  • L'eczéma du pli du coude, souvent d'origine atopique, provoque des sécheresses voire des fissures du pli. Il faut alors lutter contre la peau sèche.

  • L'eczéma des aisselles, souvent allergique aux déodorants et antitranspirants, ne doit pas être confondu avec une mycose. Il faut pour cela consulter un médecin.

  • Les dartres ou eczématides achromiantes provoquent le plus souvent des taches blanches. Là encore, il ne faut pas les confondre avec une mycose et elles nécessitent une consultation médicale.

  • Les lésions à distance d'un eczéma nummulaire ont la forme de pièces de monnaie et commencent souvent au niveau des jambes...
Abonnez-vous à la lettre d'information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement).

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi