La dermatite atopique, ou eczéma atopique, chez le nourrisson. ©Silentalex88, Fotolia

Santé

Dermatite atopique

DéfinitionClassé sous :médecine , Santé , eczéma

La dermatite atopique, ou eczéma atopique, est une maladie de peau inflammatoire chronique évoluant par poussées.

Elle touche 10 à 20 % des enfants et 2 à 3 % des adultes en Occident ; la fréquence augmente dans les pays en voie de développement, suggérant que des facteurs environnementaux jouent un rôle dans la maladie.

Dermatite atopique du bébé

L'eczéma atopique débute souvent chez le nourrisson vers trois mois par une atteinte des joues qui sont sèches et rouges, parfois suintantes. Chez les enfants, il est souvent caractérisé par une sécheresse cutanée avec des plaques rouges et sèches prédominant dans les plis des coudes, des genoux et le tronc.

La lutte contre la sécheresse de la peau est prépondérante. Parfois, on est obligé de recourir aux dermocorticoïdes (crèmes à la cortisone).

Dermatite atopique de l'adulte

La dermatite atopique se termine le plus souvent à l'entrée dans l'adolescence ou l'âge adulte. Toutefois, selon les estimations, environ 10 % des patients continuent de souffrir de dermatite atopique à l'âge adulte.

Elle prend la forme de plaques d'eczéma chronique, lichénifiées (épaissies), avec parfois des papules isolées de prurigo, retentissant sur la qualité de vie. Les zones les plus fréquemment touchées sont les mains, le visage, notamment les paupières, ainsi que les grands plis. Là aussi, la lutte contre la sécheresse de la peau est importante ; des dermocorticoïdes sont utilisés, tout comme de la photothérapie voire des immunosuppresseurs tels que la ciclosporine.

Cela vous intéressera aussi