Santé

Acné, rosacée, furoncles, folliculite... quelles différences ?

Dossier - Acné : tout savoir sur l'acné
DossierClassé sous :médecine , acné , peau

-

Tout savoir sur l'acné : ses mécanismes, les parties du corps touchées, les types d'acné, les facteurs favorisants...

  
DossiersAcné : tout savoir sur l'acné
 

L'acné est aisément reconnaissable mais il arrive parfois qu'elle cache d'autres éruptions boutonneuses, comme la rosacée, les furoncles ou encore la folliculite. Quelques erreurs sont communément commises. Voici les principales confusions.

La localisation sur le visage de la rosacée pourrait induire le patient en erreur, mais l’acné a des caractéristiques bien précises. ©R.Iegosyn - Shutterstock

Ne pas confondre acné et rosacée

La rosacée est une affection qui touche les adultes et provoque des boutons rouges avec des têtes blanches qu'on pourrait confondre avec celles que l'on observe au cours de l'acné. Le fait que cette éruption s'accompagne de rougeurs et de couperose permet de faire la distinction entre elle et l'acné.

Ne pas confondre acné et folliculite

Les boutons de folliculite forment des boutons rouges à têtes blanches purulentes centrées par un poil. Ils sont la conséquence d'une infection superficielle de l'orifice du poil généralement causée par une bactérie : Staphylococcus aureus.

Le sycosis staphylococcique qui n'est autre qu'une folliculite de la barbe d'évolution rapide et récidivante, favorisée et aggravée par le rasage mécanique, est également bien différent de l'acné.

La pseudo-folliculite de barbe, quant à elle, est une affection induite par le rasage s'observant presque exclusivement chez des sujets dont les cheveux et les poils ont une forme crépue. Elle s'observe surtout chez l'homme mais des cas ont été décrits chez des femmes se rasant le visage, les aisselles ou le pubis. Il s'agit de boutons inflammatoires rouges, parfois à tête purulente, siégeant sur les zones de rasage.

Ne pas confondre acné et furoncles

Les furoncles sont caractérisés par une nécrose de tout l'appareil pilosébacé. Leur guérison laisse place à une cicatrice déprimée définitive.

Ne pas confondre acné et anthrax

L'anthrax, caractérisé par un agglomérat de furoncles réalise une tuméfaction profonde, volumineuse et inflammatoire.

Avant de penser que tel bouton qui surgit est l'apparition d'acné, il faut donc veiller à en connaître la cause. Ainsi, avant d'utiliser un produit qui serait inadapté, il est nécessaire de faire attention à son environnement afin de bénéficier du meilleur diagnostic possible pour une guérison convenable et en douceur.