Selon différents facteurs, les acnéiques sont répertoriés en trois niveaux d'affection (mineure, moyenne ou sévère) et c'est cette sévérité qui conduira le médecin à prescrire le traitement adéquat.

Certaines formes d’acné peuvent provoquer des fièvres voire des douleurs articulaires… © Parinyabinsuk - Shutterstock

Certaines formes d’acné peuvent provoquer des fièvres voire des douleurs articulaires… © Parinyabinsuk - Shutterstock

Acné : la classification ECLA

Plusieurs méthodes de classification existent dans le monde. La grille ECLA 13 (European Classification System) est généralement utilisée en France.

Pour dire que telle acnéacné est plus ou moins sévère, on se base sur :

  1. le type de lésions ;
  2. la zone du corps atteinte (visage, dosdos,...etc.) ;
  3. le nombre plus ou moins important de lésions ;
  4. la surface plus ou moins étendue de peau atteinte ;
  5. l'âge du début de l'acné ;
  6. la réponse à la question « cette acné a-t-elle été traitée auparavant ? » Si oui, y a‑t‑il eu une guérisonguérison ou non ? ;
  7. l'intensité de l'impact psychologique et ses conséquences sur la vie de la personne atteinte.