Santé

Bonheur et mariage : que nous disent les scientifiques ?

Dossier - La quête du bonheur : comment vivre heureux ?
DossierClassé sous :biologie , bonheur , Amour

Qu'est-ce que le bonheur ? Comment peut-on y accéder ? La notion de bonheur varie selon les cultures, l'humeur, et il est bien difficile de la définir. Dans ce dossier, nous verrons comment le bonheur influence notre vie ; nous parlerons mariage, argent, travail, amitié…

  
DossiersLa quête du bonheur : comment vivre heureux ?
 

Les relations amoureuses épanouies constituent un ingrédient majeur dans la recette du bonheur. Qu'en est-il du mariage ? Voyons ce que nous disent les scientifiques.

Love, love, love... All you need is love ! Stack et Eshleman (1998) ont analysé le bonheur auto-rapporté de 18.000 adultes (célibataires, mariés, concubins...) dans 17 pays différents (dont la France, la Belgique, la Suisse et le Canada). Les résultats ont montré, sans grande surprise, qu'à l'exception de l'Irlande, les personnes mariées se disent en moyenne plus heureuses que les célibataires dans 16 des 17 pays. Ceci semble vrai aussi bien pour les hommes que pour les femmes.

Bonheur et mariage sont-ils liés ? © Pexels, Pixabay, DP

Mariage et bien-être

Plus surprenant peut-être, le mariage en lui-même semble être lié au bien-être. Ainsi, l'effet du mariage sur le bonheur est 3,4 fois plus important que l'impact de la cohabitation légale, elle-même préférable au célibat.

Il y aurait donc quelque chose de magique dans le mariage... Ces résultats ont évidemment eu un grand impact aux États-Unis, où de nombreuses organisations religieuses et autres mouvements puritains ont saisi l'opportunité pour clamer l'importance des valeurs traditionnelles.

Ces conclusions ont cependant, et à juste titre, été très largement critiquées. En effet, elles font abstraction du fait que les personnes heureuses ont une probabilité plus grande de choisir l'institution du mariage plutôt que le concubinage. Les différences de bonheur entre les personnes mariées et non mariées pourraient dès lors être préexistantes.