Santé

Goji

DéfinitionClassé sous :Nutrition , Santé , Lyciet
 
La baie de goji est le nom commercial du lyciet de Chine. ©unverdorben jr, Shutterstock

La baie de goji. Cet aliment nommé, « fruit de la longévité » en Chine, serait en quelque sorte l'aliment miracle. Cette réputation est-elle méritée ?

Lycium barbarum : le nom scientifique du goji

D'après un travail exhaustif publié en 2010 dans la revue Planta Medica, les baies de goji contiennent de nombreux éléments nutritifs. Ce fruit, dont le nom scientifique est Lycium barbarum, renferme des antioxydants (de la lutéine et de la zéaxanthine), des polysaccharides complexes, des fibres, des protéines et des glucides.

Le professeur Emilio Martinez, de l'institut universitaire de Nutrition de Grenade (Espagne), insiste : « Les propriétés des baies de goji n'ont pas encore été démontrées scientifiquement chez l'Homme. Selon lui, les vertus attribuées au fruit sont les mêmes que beaucoup de fruits et légumes. Ni plus, ni moins ». Rien d'étonnant, puisque la petite baie rouge appartient à la famille des Solanaceae, au même titre que les pommes de terre, les tomates, les poivrons et les aubergines.

Fruit : les bienfaits du goji

Pour étudier les bienfaits du goji, des scientifiques américains ont mené un travail en double aveugle contre placebo. Ainsi, pendant deux semaines, ils ont recueilli le sentiment de volontaires concernant leur bien-être général, leur santé psychologique, leur confort intestinal...

Au bout de quinze jours, les sujets du groupe « goji » ont rapporté de meilleurs résultats concernant leur niveau d'énergie, leurs performances sportives, la qualité de leur sommeil, la facilité d'éveil, leur capacité à se concentrer... Pour les auteurs, « la baie de goji renforce donc bien le sentiment de bonne santé ». Problème, cette donnée est par nature subjective. « La poursuite des recherches est donc indiquée pour confirmer et approfondir les connaissances sur les effets potentiels de Lycium barbarum sur la santé humaine. »

Un autre travail a été conduit en 2011. Les chercheurs ont démontré qu'une supplémentation en baie de goji protège de l'accumulation de petits dépôts blanchâtres (ou « drusen mous ») dans la macula des sujets âgés, les protégeant ainsi de la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA). Selon eux, la présence d'un certain antioxydant (la zéaxanthine) serait largement impliquée.

Sources :

  • A randomized, double-blind, placebo-controlled, clinical study of the general effects of a standardized Lycium barbarum (Goji) Juice, GoChi. Amagase H1, Nance D.M., J. Altern. Complement Med. 2008 May;14(4):403-12. doi: 10.1089/acm.2008.0004.
  • Goji berry effects on macular characteristics and plasma antioxidant levels, Bucheli P., Vidal K., Shen L., Gu Z., Zhang C., Miller L.E., Wang J., Optom. Vis. Sci. 2011 Feb;88(2):257-62. doi: 10.1097/OPX.0b013e318205a18f.
Cela vous intéressera aussi