Cela vous intéressera aussi

Les antihistaminiquesantihistaminiques H2 sont des médicaments indiqués en cas d'ulcère de l'estomacestomac et du duodénumduodénum, mais également en présence d'un refluxreflux gastro-œsophagien (RGO). De nombreuses moléculesmolécules appartiennent à cette famille de médicaments. Elles portent toutes dans leur dénomination commune internationale (DCI) le suffixe -tidine.

Comment agissent les antihistaminiques H2 ?

Les antihistaminiques H2 peuvent être administrés par voie orale ou injectable. Ils bloquent les récepteurs H2 de l'histaminehistamine, situés au niveau des cellules pariétales (celles de la paroi, donc) de l'estomac. Elles diminuent en effet leurs sécrétionssécrétions acides.

Des effets indésirables ?

Les antihistaminiques H2 sont généralement bien tolérés. Des effets secondaires peuvent toutefois apparaître. Ils se manifestent sous la forme d'une bradycardiebradycardie (ralentissement anormal du rythme cardiaque) ou de troubles endocriniensendocriniens : galactorrhéegalactorrhée et gynécomastiegynécomastie (gonflement des seins chez l'homme), voire impuissance. Des douleursdouleurs musculaires, de la fatigue, des éruptions cutanées et des céphaléescéphalées sont également parfois observées... Soulignons enfin les risques d'interactions médicamenteuses avec certains anticoagulantsanticoagulants oraux, les benzodiazépinesbenzodiazépines, les bêtabloquantsbêtabloquants (des antihypertenseursantihypertenseurs) et certains médicaments antirejet.

Sources :

  • Manuel Merck - 4e édition ;
  • Principes de médecine interne, TR Harrison, éd. Flammarion.