En biologie moléculaire, la transfection consiste à introduire un ADN étranger dans une cellule eucaryote. © tilialucida, Fotolia

Santé

Transfection

DéfinitionClassé sous :génétique , transfection , transformation
 

La transfection est une technique de biologie moléculaire qui consiste à introduire un ADN étranger dans une cellule eucaryote cultivée in vitro. Chez les bactéries, on parle plutôt de transformation que de transfection.

Une transfection peut être stable (le matériel génétique s'insère dans le génome) ou transitoire. La transfection a en général pour but de faire exprimer à la cellule un gène donné. Avant d'entrer dans la cellule, le gène d'intérêt est inséré dans un vecteur qui est soit un plasmide (un ADN circulaire) soit un virus.

Les méthodes de transfection

Lorsque le vecteur est viral, les cellules sont infectées par le virus qui porte le gène d'intérêt. Sinon, les cellules subissent un traitement chimique pour que leur membrane plasmique devienne plus perméable et laisse mieux entrer l'ADN. Il existe plusieurs façons d'introduire un ADN dans une cellule :

  • par précipitation de l'ADN avec du phosphate de calcium : l'ADN associé au calcium adhère à la membrane et entre dans la cellule ;
  • par lipofection : l'ADN est complexé à des lipides cationiques. Ces complexes forment des sortes de liposomes qui peuvent entrer dans la cellule, probablement par endocytose ;
  • par électroporation : les cellules subissent une impulsion électrique brève qui dépolarise la membrane. Des pores membranaires s'ouvrent et laissent passer l'ADN étranger ;
  • par micro-injection avec une micropipette ;
  • par biolistique (en anglais gene gun) avec des particules d'or ou de tungstène associées à l'ADN. Ces billes sont ensuite envoyées dans la cellule avec un canon à particules. Cette technique est souvent utilisée pour des cellules végétales.
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités chaque jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

Interview 3/5 : qu'est-ce qu'un virus mutant ?  Lors de sa réplication, un virus peut muter et devenir plus ou moins virulent pour l’Homme. Ces changements sont aléatoires et imprévisibles. Nous avons interviewé Jean-François Saluzzo, virologiste auprès de l’OMS, afin qu’il nous parle plus en détail de ces mutations et de leur impact sur la santé humaine.