Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Les cellules souches pourraient réparer une moelle épinière endommagée La moelle épinière fait partie du système nerveux central. Lorsqu’elle est endommagée, le lien entre le corps et le cerveau se trouve altéré. Jusqu’à présent, une lésion de cette partie du corps ne laissait que peu d’espoir de guérison. Découvrez, en vidéo et grâce à Discovery Science, comment les cellules souches pourraient permettre une rémission.

La substance noire, aussi appelée locus niger, est une petite partie du tronc cérébraltronc cérébral dont les lésions sont associées à la maladie de Parkinson. La substance noire compte environ 400.000 neuronesneurones dont les corps cellulaires envoient des prolongements en direction des neurones du striatum (noyau caudé et putamen), une région impliquée dans le contrôle de la motricité. Le neurotransmetteurneurotransmetteur qui intervient au niveau de ces synapsessynapses est la dopaminedopamine ; elle est présente en grande quantité dans la substance noire et le striatum.

La substance noire (<em>substantia nigra</em>) se trouve au niveau du tronc cérébral. © designua, Fotolia
La substance noire (substantia nigra) se trouve au niveau du tronc cérébral. © designua, Fotolia

La substance noire est donc connectée aux ganglions de la base (ou noyaux gris centraux) qui sont le noyau caudé, le putamen, le globus pallidus et le noyau sous-thalamique. Ces structures nerveuses participent au contrôle de la motricité, mais interviennent aussi dans d'autres fonctions (mémoire, émotions).

Substance noire et maladie de Parkinson

Chez les malades souffrant de Parkinson, des neurones de la substance noire disparaissent progressivement : il s'agit d'une maladie neurodégénérativemaladie neurodégénérative. L'akinésie (lenteur des mouvementsmouvements), la rigiditérigidité musculaire et les tremblements sont dus aux lésions de la substance noire et à la diminution des neurones dopaminergiques. Dans le cerveaucerveau des patients, on observe des corps de Lewycorps de Lewy : des dépôts protéiques dans les neurones de la substance noire.

Une piste de traitement contre la maladie de Parkinsonmaladie de Parkinson consisterait à greffer des neurones dans la substance noire.