Des variations génétiques pourraient protéger la peau du soleil

Classé sous :Crème solaire , Protection solaire , soleil

À appliquer régulièrement et en quantité suffisante. Ainsi, la crème solaire pourra protéger la peau des rayons UV du soleil. Mais une étude publiée dans Nature Communications révèle que la peau pourrait créer un écran solaire naturel, selon certaines variations de gènes liés à la vitamine D. Pas question de se passer de crème solaire pour autant, mais selon la chercheuse Naomi Wray, coautrice de l'étude, « ces résultats fourniront de nouvelles informations sur la façon dont notre corps gère la vitamine D ».

Cette réaction de la peau serait l'une des nombreuses façons dont la vitamine D affecte le corps, d'après un communiqué de l'université. En effet, les variations du gène HAL (histidine ammoniac-lyase) influeraient sur une molécule agissant comme un facteur de protection solaire interne. Conçue pour absorber la lumière utilisée par le corps pour fabriquer de la vitamine D, la concentration de cette molécule dans la peau jouerait sur la quantité de vitamine D produite.

La crème solaire protège la peau des rayonnements UV du soleil. Aujourd'hui, elle est accusée d'être nocive pour l'environnement, mais certaines se targuent d'être conçues pour être neutres. © Verona_studio, Adobe Stock