au sommaire


    Le risque de crise d'asthmecrise d'asthme est maximal en cette fin de semaine, selon le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA). La quasi totalité de la France est en alerte rouge aux pollenspollens pour plusieurs raisons : tout d'abord, les plantes céréalières qui atteignent leur phase de maturité et dispersent donc des pollens de graminées, le retour du beau temps qui favorise ce développement, mais en plus, l'arrivée de violents oragesorages ce vendredi et tout au long du week-end.

    L'alerte rouge aux pollens concerne  tous les départements français, sauf le Finistère.  © RNSA
    L'alerte rouge aux pollens concerne  tous les départements français, sauf le Finistère.  © RNSA

    Vent, humidité et électricité vont faire éclater les pollens

    Les concentrations en pollens sont actuellement très fortes et le vent descendant vers le sol, généré par les orages, va disperser les particules allergènesallergènes partout dans l'airair.

    « En raison de la forte humidité de l'airhumidité de l'air, des rafales de ventvent et des variations du champ électriquechamp électrique de l'atmosphèreatmosphère, les pollens se gorgent d'eau et éclatent. Il en résulte de fines particules allergisantes qui peuvent pénétrer encore plus profondément dans les poumonspoumons » précise le RNSA. L'organisme ajoute que « l'asthme d'orage peut toucher tout le monde, asthmatique ou non ».

    Logo WhatsApp

    Suivez Futura sur WhatsApp et Google Actualités
    pour ne rien rater de l’actualité sciences & tech !

    Logo Google Actualités